Dans les Antilles, un volcan qui produit de l’électricité

  Aucun commentaire
pin button

Un volcan pour produire de l'électricité ?

© Carsten Peter

« L’île émeraude des Caraïbes » sera-t-elle la première à être verte ? C’est le but que s’est  fixé Montserrat, une des Petites Antilles britanniques. Près de vingt ans après le début de l’éruption du volcan de la Soufrière – qui rendit inhabitable une grande partie de l’île et poussa les deux tiers de sa population vers l’exil –, les mêmes forces géologiques pourraient fournir une énergie géothermique fiable et renouvelable.

Comment un volcan pourrait produire de l'électricité

Cliquez pour agrandir l’infographie / © Samantha Welker

De même que la majorité des îles Caraïbes, Montserrat dépend d’importations d’essence et de gaz coûteuses. Mais, comme sur d’autres îles, le mouvement des plaques tectoniques et l’activité volcanique font monter le magma assez près de la surface pour que ce réservoir de chaleur soit exploité grâce à des puits géothermiques.

Cela dit, le coût d’un seul puits peut s’élever à plusieurs millions d’euros. L’année dernière, grâce à un financement du Royaume-Uni, Graham Ryan, un chercheur de l’université d’Auckland (Nouvelle-Zélande), et une équipe internationale de scientifiques et d’ingénieurs ont identifié deux sites prometteurs. Les premiers forages exploratoires font envisager un potentiel géothermique suf sant pour alimenter le réseau électrique, justifier l’existence d’un troisième puits et, qui sait, vendre de l’énergie aux îles voisines.

Jeremy Berlin

 Commentaires