À Marseille, un projet-photo qui fait bouger les frontières de la cité

  2 commentaires
pin button

Ils vivent à La Castellane, une cité des quartiers nord de Marseille. À force de la voir, ils ne la regardaient plus. Chaque semaine depuis plus d’un an, soutenus par le centre social et encadrés par le photographe Teddy Seguin, une dizaine de jeunes de 12 à 16 ans redécouvrent leur quartier à travers la photographie. « J’avais lancé ce projet comme un pari, se souvient Teddy Seguin. Au départ, la cité, ça ne les intéressait pas. Ils avaient l’impression qu’il ne s’y passaient rien. Pendant les ateliers, on déambule beaucoup ensemble. On  rencontre des familles, on prend des rendez-vous pour faire des portraits des commerçants. Finalement, les jeunes ont été assidus. Désormais, ils sont plus autonomes et travaillent même en dehors de nos séances. »

 

———————

Cliquez sur l’image pour lancer le diaporama

———————–

Elle va être rasée, la tour » C’est cette tour, celle qui au centre de l’image, que je voulais prendre en photo. Je l’ai photographiée depuis une autre citée, la citée la Bricarde, depuis « le chemin chiens ». Moi, j’habite à côté de la tour.

 Commentaires