Pourquoi les pandas nous font craquer

  Aucun commentaire
pin button

pandz

© Ami Vitale

Si les pandas sont appréciés dans le monde entier, ce n’est pas seulement parce qu’ils ressemblent à de grosses peluches. Explication. 

Les Occidentaux apprennent l’existence des pandas en 1869, quand le missionnaire français Armand David pose les yeux sur une fourrure noir et blanc pas comme les autres lors de son séjour en Chine, avant d’acheter un animal mort entier.

Au début du XXe siècle, des musées financent des expéditions chargées de rapporter des dépouilles de pandas. Mais ces dernières finissant par susciter de moins en moins d’intérêt, des projets sont lancés pour importer des spécimens vivants de Chine. En décembre 1936, Ruth Harkness, membre de la bonne société de San Francisco, ramène de Shanghai un petit prénommé Su-Lin, qu’elle revend vite au zoo de Brookfield, à Chicago. La «pandamania» est instantanée: plus de 53 000 curieux viennent voir l’attraction, le jour de l’ouverture.

Depuis, la fièvre n’est pas retombée: plus de vingt zoos hors de Chine possèdent des pandas géants. Les naissances et les décès font la une des médias du monde entier.

Cette passion a une explication scientifique. Quand les hommes voient des pandas, ils sont inconsciemment a ectés par ce que les biologistes du développement appellent la néoténie, c’est-à-dire la conservation à l’âge adulte de certaines caractéristiques juvéniles. Cette adorable bouille de bébé et ce comportement proche de celui d’un petit enfant stimulent la sécrétion d’ocytocine, une hormone qui nous rend affectueux et protecteurs.

Jennifer S. Holland

———————————————-

À découvrir également 

La vie sexuelle des animaux: Chez les pandas, les mâles rongent leur frein

 Commentaires