Ampoules LED, attention les yeux !

  Aucun commentaire
pin button

La lumière bleue des LED endommage la rétine des rats, affirment des chercheurs de lInserm. Ces ampoules pourraient favoriser les troubles de la vision chez l’homme.

LED Bulb on hand isolated white background

Les LED pourraient favoriser des troubles de la vision ©Designed by Molostock/Freepik

Les ampoules LED sont bien moins énergivores que les traditionnelles ampoules à incandescence, au point que celles-ci ont été bannies des rayons. Mais une toute nouvelle étude de chercheurs de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) sonne l’alarme : les LED pourraient notamment favoriser l’apparition de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), première cause de malvoyance après 50 ans.

Les scientifiques ont d’abord exposé pendant vingt-quatre heures des rats dont la pupille avait été dilatée à un éclairage de 6000 lux (soit cinq à six fois plus intense que celui de votre salon). Résultat, quel que soit le type d’ampoule utilisé : des inflammations favorisant la mort de photorécepteurs des yeux.

Plus inquiétant : en abaissant l’éclairage à 500 lux, les ampoules à incandescence ne provoquent pas de dégâts, mais les LED ne sont pas inoffensives. Pas autant qu’à 6000 lux, certes, mais tout de même. Ce que confirme l’exposition de rats à la pupille non dilatée à une exposition continue d’une semaine ou d’un mois.

Les dangers de la lumière bleue

« La lumière blanche, qu’elle soit naturelle ou artificielle, combine en réalité des rayons de différentes couleurs, chacune correspondant à une longueur d’onde spécifique », précise la chercheuse Alicia Torriglia, codirectrice de ces travaux avec Francine Behar-Cohen. Or, les LED mêlent de la lumière jaune et de la lumière bleue. Laquelle est plus agressive pour l’œil.

Les LED engendrent ainsi un double phénomène, souligne Alicia Torriglia : elles favorisent une inflammation entraînant la mort de cellules, ainsi qu’une nécrose cellulaire qui va également endommager les cellules voisines.

Bien entendu, pas question de transposer tels quels ces résultats à l’homme. Cependant, dès 2010, l’Agence nationale de sécurité sanitaire avait conseillé une certaine prudence dans l’exposition aux éclairages LED, notamment pour les enfants. Alors, en attendant d’en savoir plus, pas d’éclairage LED violent prolongé. Et surtout pas avec la pupille dilatée !

Fabien Maréchal


A découvrir également :

> Le combat pour rendre la vue aux aveugles

 

 Commentaires