National Geographic récompensé au WorldPress 2017

  Aucun commentaire
pin button

National Geographic a gagné trois prix lors de l’édition 2017 du WorldPress, qui récompense les meilleurs photoreporters du monde. Dans la catégorie « Reportage nature », le magazine a remporté les 1er et 2e prix, et le 3e prix de la catégorie « Vie quotidienne ».

Catégorie « Reportage nature », 1er prix : Brent Stirton. Publié dans National Geographic N°205 (octobre 2016).

1prix700

Ce rhinocéros noir a été tué avec des balles de gros calibres, près d’un trou d’eau, dans le parc Hluhluwe-Imfolozi, en Afrique du Sud. Les braconniers y sont entrés illégalement, sans doute à partir d’un village proche, et ont sûrement utilisé un fusil à silencieux. Il ne reste que 5000 rhinocéros noirs environ dans le monde. © Brent Stirton

Catégorie « Reportage nature », 2e prix : Ami Vitale. Publié dans National Geographic N°203 (août 2016).

prixreportagenature700

Ye Ye, un panda femelle de 16 ans, se prélasse dans un enclos en milieu naturel de la réserve de Wolong dans le Sichuan, au centre-ouest de la Chine. L’idéogramme de son nom signifie « Japon Chine ». Son petit, Hua Yan (« jolie fille »), suit un entraînement préalable à sa mise en liberté. © Ami Vitale

Catégorie « Vie quotidienne », 3e prix : Matthieu Paley. Publié en juillet 2016 sur le site du National Geographic américain.

Dans le train pour Kashgar, en Chine, la plupart des passagers sont ouïgours, une minorité qui vit principalement dans l’ouest du pays. Ici, une femme porte de l’argent dans ses bas, une pratique courante. Bien qu’elles soient musulmanes, les Ouïgoures ne respectent généralement pas le code vestimentaire conservateur adopté par les femmes des pays voisins. © Matthieu Paley

 

 Commentaires