Les bienfaits des prairies sous-marines

  Aucun commentaire
pin button

Une récente étude montre que la présence d’herbiers marins protège l’homme et la faune marine contre les bactéries qui prolifèrent dans les zones polluées.


© David O. Brown

Sur cette vidéo, le chercheur Drew Harvell de l’université de Cornell aux États-Unis plonge dans l’archipel de Wakatobi, en Indonésie, pour étudier la qualité de l’eau. Dans ces zones polluées par l’activité humaine liée aux plages, des membres de son équipe ont contracté la dysenterie et la typhoïde lors d’une étude sur les coraux.

Le biologiste est alors persuadé que l’état de santé des hommes est intimement lié à celui des coraux, eux aussi malades. Pourquoi? Car la pollution entraîne la prolifération de bactéries. Suite à ses recherches, un conglomérat de biologistes apporte la preuve qu’il existe un traitement: les herbiers marins, des zones sous-marines recouvertes de plantes à fleurs aux allures de prairies de graminées.

Les résultats de cette étude, publiée dans la revue Science le 17 février 2017, montrent les effets protecteurs de ces prairies sous-marines. Elles réduiraient d’au moins 50 % la présence d’agents pathogènes pour les hommes et les coraux. Par quel moyen? Selon les chercheurs, elles sécréteraient un antibiotique naturel. Pour preuve : le taux de bactérie Enterrococcus est trois fois moindre en présence des herbiers marins.

Par Julie Lacaze

 Commentaires