En Alsace, les abeilles butinent le sucre des poubelles faute de fleurs

  86 commentaires
pin button

© Vincent Kessler, Reuters

© Vincent Kessler, Reuters

Normalement, les abeilles ont les pattes couvertes de grains de pollen jaune. À l’automne dernier, à Ribeauvillé, en Alsace, elles sont rentrées à la ruche maculées de sirop bleu, vert et rouge – après avoir butiné autour d’une usine qui retraite des résidus de M&M’s.

Les apiculteurs n’ont pas pu vendre les rayons de miel aux couleurs des bonbons, ce qui a porté un coup à la production annuelle de la région, qui s’élève à 1 000 t. La législation de la plupart des pays oblige le miel à n’avoir qu’un seul ingrédient : le nectar transformé par les abeilles.

Mais, en cas de sécheresse ou de pénurie de fleurs, ces insectes peuvent changer de régime. « Si l’approvisionnement en nectar est interrompu, les abeilles récoltent n’importe quel sucre disponible », explique Tim Tucker, de la Fédération américaine d’apiculture.

Les poubelles extérieures des petits commerces sont très prisées, qui regorgent de canettes de sodas usagées et d’emballages de friandises. « Nous croisons les doigts pour que les abeilles ne trouvent pas ces endroits », reconnaît Tucker.

Johnna Rizzo

 Commentaires