Animaux

Il y a 110 millions d’années, cet animal préhistorique survolait les océans

Jeudi, 9 novembre

De Jürgen Nakott

Au début des années 1990, le crâne d’un reptile volant préhistorique découvert dans le nord-est du Brésil est parvenu, on ne sait trop comment, au Muséum d’histoire naturelle de Karlsruhe, en Allemagne.

Selon le conservateur en chef Eberhard Frey, ce crâne de ptérosaure – le plus complet du monde – a été dégagé en 1994 de la gangue rocheuse qui l’entourait, avant d’être remisé dans la collection du muséum durant de longues années.

Sa classification systématique a fait l’objet d’une controverse parmi les spécialistes jusqu’au jour où l’ossement a été étudié par le paléontologue brésilien Hebert Bruno Campos. Une analyse minutieuse a emporté sa conviction : il s’agit des vestiges d’un ptérosaure appartenant à l’espèce Cearadactylus atrox.

Il y a quelque 110 millions d’années, cet animal survolait les océans, attrapant des poissons grâce à son bec en forme de pince. L’année dernière, Campos a présenté le fruit de ses recherches lors d’un congrès sur les ptérosaures, qui s’est tenu au Brésil.

La reconstitution de ce saurien, dont le crâne mesure à lui seul 43 cm de long, a révélé une envergure de 4 m pour un poids de 15 kg seulement. Les dents acérées sont caractéristiques d’un piscivore.

Cependant, on ignore encore si C. atrox et les espèces apparentées pouvaient pratiquer le vol actif, comme les oiseaux, ou s’ils se laissaient simplement porter par le vent, à l’image des planeurs.

Lire la suite