Animaux

Les girafes, nouvelle cible des braconniers

Avec leur grande taille et leur robe tachetée, les girafes sont un emblème de l’Afrique. Pourtant, elles ont fait l’objet de peu d’études scientifiques.

De Catherine Zuckerman

Aujourd’hui, les chercheurs qui surveillent ces animaux rapportent une tendance inquiétante : sur tout le continent noir, les populations ont décliné, passant de 140 000 individus à moins de 80 000 au cours des quinze dernières années, selon la Giraffe Conservation Foundation (GCF).

Lentes et gigantesques, « les girafes sont des proies faciles et lucratives » pour les braconniers, notamment en République démocratique du Congo, comme l’explique Julian Fennessy, directeur général de la GCF. Les troupeaux sont aussi décimés par la perte de leur habitat et par des chasseurs qui partagent la croyance de certaines tribus selon laquelle manger du cerveau de girafe protège du VIH. Néanmoins, Julian Fennessy reste optimiste : « Nous n’entreprendrions pas nos actions de protection si nous pensions qu’il était trop tard. »

Lire la suite