Environnement

Le projet fou d'un jeune Néerlandais pour éliminer la pollution plastique dans les océans

À 19 ans, Boyan Slat a conçu un système géant efficace qui permettrait de nettoyer la moitié du Pacifique en seulement dix ans. Reste à trouver les financements pour construire le prototype. Jeudi, 9 novembre

De Marie Dias Alves

À 16 ans, Boyan Slat plonge pour la première fois au large des côtes grecques et refait surface affligé. Des monceaux de déchets en plastique s’accumulent dans l’eau autour de lui. Deux ans plus tard, en 2013, il abandonne ses cours à l’université pour se consacrer à son obsession : dépolluer les océans. 

Le jeune Néerlandais crée alors la fondation The Ocean Cleanup et met au point un système tentaculaire composé de tuyaux et de boudins gonflables qui collectent les déchets en plastique. Sans affecter la vie marine !

Comment ? L’invention, placée à la surface de gyres océaniques, profitera de la puissance de ces tourbillons géants formés par les courants marins pour attirer les détritus légers en plastique le long des barrières flottantes. Les espèces marines, elles, pourront passer sous les rampes.

Cette technique de dépollution permettrait de retirer la moitié des déchets en plastique présents dans le Pacifique, en seulement dix ans. Soit 70 000 tonnes de plastique.

Après des mois de test à grande échelle, réalisés par une centaine de bénévoles et de scientifiques, un prototype à grande échelle devrait être construit et déployé sur des millions de kilomètres carrés d’ici trois à cinq ans.

Avant cela, Boyan Slat doit encore réunir 1,5 million d’euros d’ici septembre 2014. Un somme qu’il compte réunir grâce au financement participatif des internautes. À ce jour, il a déjà récolté 155 000 euros. « Je peux sauver les océans », affirmait hier encore le jeune garçon au quotidien suisse Le Matin. On lui souhaite.

Lire la suite