Espace

Une carte en 3D pour percer les mystères de l’Univers

Des scientifiques ont établi une carte de l’espace du ciel répertoriant plus de 1 million de galaxies. Elle ouvre des pistes d’étude sur l’énergie sombre, une force mystérieuse qui pousse l’Univers à s’étendre de plus en plus rapidement. Jeudi, 9 novembre

De Marine Sanclemente et Olivier Liffran

Une équipe de scientifiques américains de l’institut de recherche Baryon Oscillation Spectroscopic Survey (Boss) vient de présenter la plus grande carte en trois dimensions de l’Univers. Elle permettra d’identifier le rôle exact de l’énergie sombre, une composante hypothétique qui représenterait environ 68% de la densité totale de l’Univers.

Si la gravité a tendance à “contracter” l’Univers sur lui-même, l’énergie sombre a l’effet inverse. Elle repousserait l’Univers en permanence, entraînant son extension très rapide. Un phénomène corroboré par les modèles théoriques, mais qui reste à prouver de manière empirique.

Pour tenter d’y voir plus clair, les chercheurs du Boss ont donc regroupé les données collectées pendant une décennie par des institutions partenaires. Ce qui leur a permis de créer cette carte en trois dimensions qui regroupe 1,2 million de galaxies. L’objectif des scientifiques est de comparer leur distribution actuelle avec ce qu’elle était à différents âges de l’Univers.

Pour cela, ils se sont aidés des oscillations acoustiques baryoniques. Apparues juste après le Big Bang, il y a 13,8 milliards d’années, elles ont influé sur la répartition de la matière à l’échelle cosmique et font que les galaxies sont séparées par une distance caractéristique, appelée l’échelle BAO. Or, celle-ci a évolué au fil du temps sous l’influence de l’énergie sombre. Des différences qui permettront à la fois de mesurer avec précision le taux d’expansion de l’Univers et le rôle joué par la mystérieuse énergie sombre.

Lire la suite