Merveilles ailées et vols inauguraux

Chaque année, les mammifères, les oiseaux et les insectes à travers le monde se lancent dans des voyages qui battent tous les records. Pendant ce temps, les humains commencent leur propre voyage, un bond historique vers une aviation de commerce viable à zéro émission.

PHOTOGRAPHIE DE Ralph Lee Hopkins

Papillons monarques dans le Sanctuaire des papillons monarques de la Sierra Chincua au Mexique

Les papillons monarques entreprennent l’une des migrations les plus longues de tous les insectes. Chaque automne, des millions d’entre eux quittent leurs aires de reproduction estivales dans le nord-est des États-Unis et le sud-est du Canada pour parcourir plus de 4 800 km vers le sud jusqu’aux montagnes du centre du Mexique. Ils y passeront les mois d’hiver avant de reprendre leur voyage vers le nord en février ou mars. Les monarques sont les seuls papillons connus pour effectuer une migration dans les deux sens, comme certaines espèces d’oiseaux, mais, contrairement aux oiseaux, le voyage des monarques vers le nord s’étend sur trois à quatre générations.

PHOTOGRAPHIE DE Joël Sartore

Des millions de papillons monarques migrateurs prennent leur envol

Chaque année, de décembre à janvier, les scientifiques estiment le nombre de papillons monarques qui ont effectué la migration annuelle vers le Mexique en calculant la surface couverte par les papillons lorsque des millions d’entre eux se rassemblent dans les forêts de pins et de sapins situées dans les montagnes du centre du Mexique. Mais la perte d’habitat et le changement climatique menacent de perturber le modèle de migration des papillons monarques, ainsi que l’existence même de l’espèce. En 2022, l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) a ajouté le papillon monarque migrateur à sa liste rouge des espèces menacées, classant le papillon emblématique dans la catégorie « en voie de disparition ».

PHOTOGRAPHIE DE Frans Lanting

Des roussettes paillées africaines en vol

Chaque année, entre octobre et décembre, environ huit à dix millions de roussettes paillées africaines (ou roussette jaune, ou encore roussette des palmiers africaine) arrivent dans le parc national de Kasanka, en Zambie, après un voyage de plusieurs milliers de kilomètres qui, selon les scientifiques, constitue la plus grande migration au monde pour une espèce de mammifère. Une fois dans le parc, l’énorme colonie part en masse tous les soirs au coucher du soleil de leurs perchoirs dans les marécages à la recherche de fruits et de baies, pour revenir s’y percher à nouveau à l’aube. Les chauves-souris jouent un rôle important dans la dispersion des graines chaque nuit, ce qui aide les nouveaux arbres à pousser. Tout comme les papillons monarques migrateurs, les roussettes paillées africaines sont menacées de perdre leur habitat en grande partie à cause de la déforestation, bien que des efforts juridiques soient faits pour freiner la déforestation le long des frontières du parc.

PHOTOGRAPHIE DE Cagan H. Sekercioglu

Un manchot d’Adélie saute d’une plaque de glace près de Brown Bluff, en Antarctique

Les manchots d’Adélie migrent sur près de 13 000 km chaque année, longeant les bords de la glace de mer qui s’étend et se contracte au fil des saisons pour s’assurer qu’ils ne manquent jamais de nourriture, de lumière et d’un endroit sûr où se reposer. Les voyages des manchots parents à la recherche de nourriture peuvent être longs et parfois périlleux pour leurs poussins qui les attendent : au cours d’une année, jusqu’à 80 % des poussins de manchots d’Adélie n’atteignent jamais leur premier anniversaire en raison de la prédation par les oiseaux de mer ou de l’abandon par leurs parents. Avec une durée de vie allant de 11 à 20 ans, ces manchots ont une longue durée de vie, et une population déjà importante et en augmentation signifie que le manchot Adélie est classé parmi les espèces les moins préoccupantes par l’IUCN.

PHOTOGRAPHIE DE Ralph Lee Hopkins

Une libellule globe-trotter au repos

La libellule globe-trotter (ou pantale globe-trotteur, ou encore pantale flavescente) est l’espèce de libellule la plus répandue et  on la trouve sur tous les continents, à l’exception de l’Antarctique. On pense que cette libellule effectue le plus long vol migratoire direct de tous les animaux (par rapport à sa taille). La libellule globe-trotter parcourt environ 18 000 km chaque automne lors d’un voyage intergénérationnel qui traverse l’océan Indien de l’Inde à l’Afrique de l’Est. La génération suivante effectue le voyage retour au printemps. Les scientifiques pensent que ces petites libellules utilisent un mélange de techniques de battement et de vol plané, tirant parti de la configuration des vents pour accomplir leurs voyages, qui comprennent un vol direct de 3 000 km à travers l’océan.

PHOTOGRAPHIE DE Shutterstock

Une bécassine double dans les herbes hautes

Dans les concours de vitesse, les bécassines doubles remportent la course. Chaque année, ces oiseaux quittent leurs aires de reproduction estivales en Suède et volent plus de 6 500 km vers l’Afrique subsaharienne. Les bécassines doubles ont été enregistrées en vol à une vitesse pouvant atteindre 100 km/h, et bien que la plupart des oiseaux volent à une hauteur d’environ 19 000 pieds (6 000 mètres), une bécassine double a atteint un record de 28 500 pieds (9 000 mètres environ). Il n’est donc pas surprenant qu’elles perdent la moitié de leur poids pendant le voyage.

PHOTOGRAPHIE DE Klaus Nigge

Un troupeau de barges rousses en train de se nourrir sur le rivage

En ce qui concerne la distance parcourue en un seul vol, la barge rousse est inégalée. Migrant de l’hémisphère nord vers le sud à chaque automne, puis de retour au printemps, ces oiseaux côtiers parcourent régulièrement plus de 10 000 km en un seul vol. En novembre 2022, une équipe de scientifiques a enregistré la plus longue migration d’oiseaux sans escale connue en confirmant qu’une jeune barge rousse de quatre mois a parcouru la distance étonnante de 13 500 km en 11 jours, quittant son lieu de reproduction en Alaska en octobre pour suivre le soleil, et l’été, jusqu’en Tasmanie, en Australie.

PHOTOGRAPHIE DE Jason Edwards

Les sternes arctiques : les meilleures spécialistes de l’endurance

La sterne arctique est la championne incontestée en matière de vol long-courrier. Pesant entre 85 et 115 grammes, ces spécialistes de l’endurance parcourent environ 40 000 km par an, volant d’un pôle à l’autre pour suivre la saison estivale. Les chercheurs soupçonnent maintenant qu’elles volent beaucoup plus loin. Une sterne arctique a récemment été enregistrée en ayant parcouru la distance stupéfiante de 96 000 km en un an, ce qui équivaut à faire deux fois le tour du globe avec près de 16 000 km en plus.

PHOTOGRAPHIE DE Keith Ladzinski

Vol inaugural de l’avion électrique Alice

Le changement climatique provoqué par l’homme a un impact sur les migrations animales partout dans le monde. La réduction des émissions de carbone issues du secteur de l’aviation est essentielle si nous voulons atteindre l’appel des Nations Unies pour obtenir zéro émission de carbone d’ici 2050. Une des solutions est le vol électrique, et le vol électrique commercialement viable est désormais devenu une réalité. Eviation a développé un avion avec environ quatre tonnes de batterie intégrées dans son fuselage. L’avion a effectué son vol inaugural réussi en septembre 2022, et devrait pouvoir parcourir 250 miles marins (400 km) en un seul vol.

PHOTOGRAPHIE DE EVIATION

L’avion-cargo électrique de CGI render sera lancé par DHL

Dans le cadre de son engagement à atteindre zéro émission nette d’ici 2050, la société de logistique DHL a commandé 12 avions cargo Eviation Alice capables de transporter jusqu’à 1 200 kg. Les avions, qui devraient être livrés en 2027, seront utilisés sur des lignes de ravitaillement, qui relient des lignes où le trafic est plus important. La société génère déjà 86 % de son électricité à partir de sources renouvelables, et fait passer sa flotte de véhicules au sol à l’énergie électrique, utilise des biocarburants durables pour l’aviation, construit des entrepôts neutres en carbone et forme plus de 70 000 membres de son personnel pour qu’ils deviennent des spécialistes certifiés GoGreen. 

En savoir plus sur Des histoires émouvantes dans un monde en mutation

PHOTOGRAPHIE DE DHL

Découvrez National Geographic

  • Animaux
  • Environnement
  • Histoire
  • Sciences
  • Voyage® & Adventure
  • Photographie
  • Espace
  • Vidéos

À propos de National Geographic

S'Abonner

  • Magazines
  • Newsletter
  • Livres
  • Disney+

Nous suivre

Copyright © 1996-2015 National Geographic Society. Copyright © 2015-2024 National Geographic Partners, LLC. Tous droits réservés.