Sciences

Le test de Rorschach est plus fiable qu'on ne le pensait

100 ans après la création de ces taches d'encre, des études prouvent qu'elles sont révélatrices de notre personnalité.

De Nina Strochlic

En 1917, au cœur d'une petite ville de Suisse, le psychiatre Hermann Rorschach commence à éclabousser minutieusement des cartes avec de la peinture, afin d'étudier le fonctionnement de l'esprit. En demandant à de nombreuses personnes ce qu'elles voyaient, il constate une corrélation entre les réponses de patients atteints de schizophrénie et émet une théorie : la santé mentale d'une personne pourrait être évaluée selon sa façon de traiter les informations visuelles.

Les dix images originales de Rorschach ont été publiées en 1921, un an avant sa mort. Suite à leur présentation à Chicago, elle se répandent comme une traînée de poudre à travers les États-Unis et deviennent un test de personnalité populaire. Au cours de la seconde moitié du siècle, les tendances telles que la psychanalyse freudienne tombent en désuétude et le test devient synonyme de « pseudo-science ». Ses opposants appellent à un moratoire sur son utilisation. Or, selon une étude importante réalisée en 2013 et publiée par l'American Psychological Association, il serait plus efficace dans le diagnostic des pathologies mentales qu'on ne le pensait.

Les cartes de Rorschach et l'ordre dans lequel elles sont présentées aux patients n'ont jamais changé. Afin que l'efficacité de cet outil diagnostique soit préservée, les psychologues ne souhaitent pas qu'on y ait recours en dehors d'un cadre clinique. Il s'agit d'un défi auquel s'est retrouvé confronté Damion Searls lors de l'écriture de The Inkblots, la première biographie d'Hermann Rorschach. Il a fait le choix d'en publier quelques-unes, chose que nous faisons ici aussi.

Au-delà du débat scientifique, le test de Rorschach a laissé son empreinte dans la culture américaine. Les 10 taches sont vraisemblablement les « peintures les plus analysées du 20e siècle », affirme le biographe.

 

SPOILER ALERT : CE QUE CACHENT LES TACHES D'ENCRE

L'objectif du test de Rorschach est de révéler la manière dont une personne traite l'information. S'il n'existe aucune mauvaise réponse, les réponses très inhabituelles seraient le reflet d'éventuelles pathologies psychologiques. Ci-dessous les images fréquentes aperçues dans les taches :