Voyage

À Londres, un hôtel vous propose un séjour terrifiant sur les traces d'un serial killer

Cette attraction londonienne s'inspire de l'histoire vraie du Dr Henry Howard Holmes, un tueur en série américain qui a tué près de 200 clients de son hôtel à la fin du 19e siècle. Mardi, 24 avril

De Elaina Zachos

Vous voulez voyager dans le passé ? Vous êtes tentés par un hôtel américain qui fut le lieu de nombreux meurtres ? Si vous êtes à Londres, prenez le Tube jusqu'à Bermondsey et marchez sept minutes en direction du sud.

L'Hollow Hotel, qui a investi une ancienne usine de biscuits à Bermondsey, n'est pas un lieu où vous pourrez passer la nuit. Cet hôtel est plutôt le lieu d'un escape game, un jeu d'évasion. Voici le préambule : après une fermeture des plus inattendues, l'hôtel célèbre sa réouverture en grande pompe et en présence de clients. Ces derniers sont accueillis au bar et à la réception mais sont rapidement emmenés à leur chambre d'hôtel. C'est à ce moment que la vraie aventure commence.

Pendant environ une heure et demie, les visiteurs vivent une expérience d'épouvante psychologique et décident de leur destin. Sept scénarios possibles sont proposés et ils varient en fonction de la façon dont les visiteurs interagissent avec les différents objets et personnages. Les rebondissements et les frayeurs sont nombreux et les visiteurs « tués » ont l'occasion de poursuivre leur aventure.

C'est la troupe de théâtre immersif differenceEngine qui est à l'origine du Hollow Hotel. Elle a déjà organisé une expérience interactive similaire, Heist, qui devait durer trois semaines. Le succès étant au rendez-vous, la troupe a finalement proposer cette expérience pendant neuf mois. Des tickets non remboursables sont disponibles à partir de 53 € et il est possible de réserver des suites pour 2 à 6 personnes. Il faut avoir 18 ans pour participer à cette production, qui aura lieu du 17 avril au 17 juin.

 

D'APRÈS UNE HISTOIRE VRAIE

Pour cette expérience, la troupe théâtrale s'est inspiré de l'hôtel de H.H. Holmes, l'un des premiers tueurs en série américains à être identifié. S'il a affirmé avoir tué au moins 28 personnes, il aurait en réalité commis environ 200 meurtres. Il fut pendu en 1896.

Peu avant l'Exposition universelle de 1893 qui se tenait à Chicago, Holmes a emménagé dans la ville et fait construire un hôtel 3 étoiles dans le quartier d'Englewood, surnommé « le Château », par les voisins. Une fois sa construction achevée, l'homme diffuse des petites annonces dans les journaux pour embaucher des jeunes femmes et attirer des mécènes féminines.

Les étages supérieurs de l'hôtel abritaient le bureau de H.H. Holmes et plus de 100 chambres. Certaines d'entre elles étaient insonorisées et équipées de conduites de gaz. Des trappes, des judas et des escaliers qui ne menaient nulle part ont fait de cet hôtel une vraie maison des horreurs.

Des toboggans cachés conduisaient les corps des visiteurs dans le laboratoire d'Holmes, situé au sous-sol. Là, le tueur en série disséquaient ses victimes et faisait notamment disparaître leurs corps en les plongeant dans l'acide.

Après l'Exposition universelle, Chicago a été victime d'une crise économique. Holmes abandonne alors le Château pour commettre des escroqueries aux assurances et des meurtres. Il finira par être rattrapé par la police. Peu après l'enquête policière, le Château fut racheté et transformé en attraction touristique sous le nom de « Holmes Horror Castle », le château des horreurs.

Le premier étage finit par être détruit et le bâtiment situé entre la 63e et la rue Wallace abrite aujourd'hui un bureau de poste.

Lire la suite