Voyage

Pourquoi le solstice d'été est la meilleure période pour découvrir les pyramides d'Égypte

Le solstice d'été est sans doute le meilleur moment de l'année pour visiter le plateau de Gizeh, notamment pour les sublimes couchers de soleil que cette période offre.Wednesday, May 30, 2018

De Kitson Jazynka
Un dromadaire fatigué laisse échapper un bâillement devant les pyramides de Gizeh.

Yukinori Kawae, archéologue et explorateur National Geographic a passé sa vie à fouiller les moindres recoins du plateau des pyramides de Gizeh, situées non loin du Caire, en Égypte. Récemment, des archéologues ont mis au jour une pièce située au-dessus de la Grande Galerie de la pyramide. Pour Yakinori Kawae, il pourrait s'agir de la « découverte archéologique du siècle ». Si vous souhaitez visiter les pyramides, le scientifique vous conseille d'y aller au moment du solstice d'été, qui aura lieu le 21 juin. À ce moment de l'année, le soleil se couche entre les pyramides, formant le signe hiéroglyphe « Akhet », qui signifie « horizon ».

 

LA PYRAMIDE DE KHÉOPS

Construite vers 2 500 av. J.-C. pour le pharaon Khéops, cette pyramide abrite « la première chambre funéraire en granite de l'histoire de l'Égypte ancienne ». Les spécialistes estiment que la construction de ce sarcophage aurait nécessité 27 ans, soit la durée du règne de Khéops. À l'extérieur de la pyramide, imaginez-vous la foule d'ouvriers qui venaient travailler sur le site.

 

LE SPHINX

Le Sphinx est l'une des plus anciennes statues au monde. Elle se trouve à quelques pas des pyramides de Gizeh. Petit conseil de la part de Yakinori Kawae : rendez-vous entre les pattes du Sphinx âgé de 4 500 ans, où vous découvrirez un bloc de pierre à la vertical. Il s'agit de la Stèle du rêve, recouverte de hiéroglyphes racontant l'histoire d'un prince, devenu le Pharaon Thoutmôsis IV, après avoir conclu un pacte avec le soleil.

Le Sphinx est l'une des plus anciennes statues au monde. Sculpté dans la roche calcaire, le monument représente un lion à la tête de pharaon.

 

LES MASTABAS

En plus des pyramides et du Sphinx, le plateau de Gizeh abrite aussi des mastabas, ces tombeaux à toit plat. Ne ratez pas la mastaba double du grand-père de Khéops, Mérésânkh III. Elle se trouve dans le cimetière de l'est du plateau et est accompagnée d'une chapelle de pierre. Ce tombeau fut mis au jour en 1927 par une équipe d'archéologues. « Vous pouvez encore voir les couleurs. C'est aussi une sorte de privilège de se trouver dans le lieu où repose la famille de Khéops », ajoute Yakinori Kawae.

Mis au jour en 1927, le tombeau de Mérésânkh III est très bien conservé.

Cet article figurera dans le numéro de juin/juillet 2018 du magazine National Geographic Traveler.

Lire la suite