Voyage

Les plus belles destinations 2018

Nous avons sélectionné 14 voyages pour votre to-do list de l'an prochain.

De Rédaction National Geographic Traveler

     1. RENCONTRER LES TRIBUS DE PAPOUASIE-NOUVELLE-GUINÉE

La Papouasie-Nouvelle-Guinée, c’est une grande île et 600 îlots, à l’ombre de l’Australie. Des terres hostiles couvertes de forêts primaires où se cachent, à flanc de montagnes, des villages accessibles seulement à pied. Là cohabitent 850 langues parlées par des tribus indigènes, vivant à l’ancienne, parées de peintures corporelles et de coiffes de plumes. Pourquoi maintenant ? Longtemps réservée aux explorateurs téméraires, la région s’entrouvre. De courtes incursions sécurisées sont possibles, comme avec villagehuts (trek) ou le Tufi resort, qui propose de se rendre en kayak dans les villages et d’y passer une nuit.

     2. CONTEMPLER LES NOUVEAUX TEMPLES DU SOUDAN    

Avec plus de 250 mises au jour contre 138 en Égypte, le Soudan est LE pays des pyramides ! Plus précisément la Nubie, dans le nord du pays. De 2 600 av. J.-C. à 300 ap. J.-C., les royaumes nubiens se sont imprégnés des traditions de l’Égypte antique. D’où les pyramides. Petite différence : ici, elles sont plus basses et plus pointues. Pour voir les plus belles, direction Méroé à 200 km de Khartoum. Pourquoi maintenant ? Parce qu’en février dernier un archéologue suisse a encore fait une découverte formidable dans la région : trois temples ronds et ovales, datant de 2 000 à 1 500 av. J.-C. Une architecture mystérieuse, inconnue dans la vallée du Nil ! De quoi faire défi nitivement du Soudan the place to be pour les férus d’archéologie.

     3. FAIRE ESCALE À DOHA, OASIS DE LUXE

Une baie longue de 7 km bordée de gratte-ciel extravagants, une oasis de luxe en plein désert. C’est ça, la capitale du Qatar. Avec, comme attractions phares le dune bashing en 4x4 ou une visite des écuries de l’émir, avec piscine, jacuzzi, repas bio et manèges climatisés… pour les pur-sang ! Pourquoi maintenant ? Le Qatar vient de mettre en place un visa de transit gratuit permettant de sortir de l’aéroport pendant 96 h. Intéressant pour les voyageurs à destination de l’Asie du Sud-Est, de l’Australie ou de la Nouvelle-Zélande, qui doivent faire escale à Doha. Le plus : Qatar Airways propose différents circuits gratuits pour visiter la ville.


     4. FLÂNER À SHARJAH, CAPITALE CULTURELLE DU MOYEN-ORIENT

Contrairement à sa voisine Dubai la clinquante, Sharjah mise sur les arts et sur son patrimoine. La construction d’immeubles de plus de deux étages est interdite dans son centre historique, et elle abrite près de la moitié des musées des Émirats arabes unis (19 sur 43). Sa Biennale d’art contemporain connaît un rayonnement international. Pourquoi maintenant ? Parce que la ville vient de confirmer son statut de pôle culturel. L’Unesco l’a désignée en juin dernier Capitale mondiale du livre 2019. Concours de poésie, ateliers de création de livres en braille… Sharjah multiplie les initiatives pour la promotion de la lecture, et son Salon annuel du livre, en novembre, accueille plus de 1 500 éditeurs du monde entier.


     5. ÊTRE LE PREMIER AU MUSÉE YSL DE MARRAKECH

« Avant Marrakech, je voyais en noir et blanc », disait Yves Saint Laurent. En hommage à sa passion pour la ville marocaine, un musée à son nom a été érigé à deux pas du jardin Majorelle que le couturier et son compagnon, Pierre Bergé, avaient sauvé de la ruine en 1980. Le bâtiment de 4 000 m2, recouvert de briques de terre cuite, abrite les collections du couturier, présentées par thèmes : « Masculin-Féminin », « L’Afrique et le Maroc »… Chaque année, une exposition sera consacrée à un photographe. Pourquoi maintenant ? Parce que l’inauguration a lieu le 19 octobre, et que c’est la dernière œuvre de Pierre Bergé, décédé en septembre.

     6. PROFITER DE LA BIODIVERSITÉ DES AÇORES

Neuf îles perdues au milieu de l’océan Atlantique… L’archipel portugais des Açores est un éden de biodiversité. Il compte plus de 60 espèces de plantes endémiques, et les îles sont un passage incontournable pour de nombreux oiseaux migrateurs et de grands mammifères marins. Pourquoi maintenant ? L’île de São Jorge vient d’être nommée réserve de biosphère de l’Unesco. Ce qui porte à 4 sur 9 le nombre d’îles des Açores à bénéficier de ce programme destiné à concilier conservation de la biodiversité et gestion durable des ressources naturelles. Côté protection de l’environnement, les Açores cumulent initiatives régionales, nationales et internationales. On valide !

 

     7. EXPLORER À VÉLO LES VIGNOBLES CALIFORNIENS

« Comment les vins de Californie sont en train de monter en gamme », titrait l’an dernier Les Échos. Le volume de bouteilles à plus de 10 $ s’est multiplié par deux en quinze ans. On file dans la vallée de Napa, haut lieu de la viniculture californienne, goûter pinot noir, chardonnay, merlot ou cabernet sauvignon dans plus de 400 caves ! Pourquoi maintenant ? On peut désormais découvrir la vallée à vélo. Une piste cyclable de 20 km, la Napa Valley Vine Trail, vient d’être inaugurée et permet de profiter des paysages de champs vallonnés et de vignes, en s’arrêtant pour des dégustations. Sur le parcours, Yountville est réputée pour ses bons restaurants.


     8. VOLER JUSQU'À LA BAIE SECRÈTE D'OMAN

La péninsule omanaise de Musandam, séparée du reste du pays par les Émirats arabes unis, est bordée de fjords, d’où son surnom de « Norvège arabopersique ». Ces baies secrètes et préservées, cernées de montagnes désertiques, sont un havre de paix. Pourquoi maintenant ? Depuis peu, on accède à l’un de ces paradis à l’eau turquoise, la baie de Zighy, en… parapente ! Vous suivez une piste dans un paysage rocailleux jusqu’au sommet qui surplombe le lieu, et vous vous lancez. Une parenthèse d’une dizaine de minutes avant d’atterrir au Six Senses Zighy Bay, un resort de luxe composé de villas en pierres brutes posées sur le sable. Les clients ont la baie pour eux seuls. 

     9. PASSER LE WEEK-END À HAMBOURG

« Berlin marche, mais Hambourg flotte », dit un dicton allemand. Près de la mer du Nord, Hambourg est le 3e port européen. Découvrez le nouveau visage de la ville en naviguant sur les canaux de Speicherstadt, l’une des zones d’entrepôts de « HafenCity ». Ce projet urbain vise à moderniser Hambourg en conservant des éléments de son passé maritime. Pourquoi maintenant ? Parce qu’on peut enfin profiter de la Philharmonie de l’Elbe, immense structure de brique et de verre, inaugurée en janvier, avec six ans de retard. Elle abrite 3 salles de concert, un hôtel, 45 appartements et un rooftop avec vue à 360°.

     10. REJOINDRE LA CARAVANE VERS SHANGRI-LA

Bienvenue à Shangri-La, dans la province chinoise du Yunnan. Ce lieu au cœur du roman de James Hilton Les Horizons perdus, parcouru par l’ancienne route du thé et des chevaux, était le Graal des grands explorateurs du XIXe siècle. Cols escarpés, plaines à la végétation rase, forêts de mélèzes et de rhododendrons, lac sacré entouré de montagnes abruptes, les paysages sont grandioses ! Pourquoi maintenant ? Car le voyage dans le temps est désormais possible ! L’équipe de la Caravane Liotard, composée de deux Français et de Tibétains, propose quatre jours d’expédition avec 26 mules. Le tout dans un luxe suranné : vaisselle en porcelaine, nappe blanche et chandeliers en argent à chaque repas… à 4 000 m d’altitude.

 

     11. PARTIR À L'AVENTURE EN ALBANIE

Dictature communiste durant des décennies, l’Albanie s’ouvre doucement. Découvrez ses villes ottomanes (Berat et Gjirokastra), ses amphithéâtres gréco-romains, ses plages… et, surtout, sa nature inexplorée : sommets alpins, vallées verdoyantes et zones humides à la faune riche. Pourquoi maintenant ? Circuit à pied ou à cheval, trek, rafting, kayak… L’Albanie joue à fond la carte de l’aventure. Dernière initiative en date : en mai dernier, un chemin de randonnée a été ouvert dans la réserve naturelle de la péninsule de Karaburun, une ancienne base militaire accessible seulement à pied ou en bateau. On traverse la presqu’île en partant d’une petite baie propice à la plongée sous-marine, et on termine en découvrant une vaste grotte de 600 m2

 

     12. PRENDRE LE TIGER EXPRESS EN INDE

Pourquoi regarder Le Livre de la jungle quand vous pouvez le vivre ? Les tigres du Bengale, immortalisés par Rudyard Kipling, font un retour rugissant au cœur de l’Inde. Près des deux tiers de la population mondiale de ces félins réside dans ce pays, et leur nombre ne cesse de croître, grâce aux initiatives pour préserver la faune et l’habitat. On en comptait 3 890 en 2015, contre environ 3 200 en 2010. Pour les approcher, direction les parcs nationaux du Madhya Pradesh, au centre du pays. Pourquoi maintenant ? On peut s’y rendre à bord d’un nouveau train luxueux: le Tiger Express. Couchettes confortables, wagon restaurant, douches, bibliothèque… Une croisière roulante de 5 jours et 6 nuits.

 

     13. GOÛTER AU MELTING-POT MACÉDONIEN

Ancienne république yougoslave, ce petit pays est niché dans la péninsule des Balkans entre Grèce, Albanie et Bulgarie. Une situation géographique qui en fait un creuset de cultures perse, grecque, romaine, ottomane, serbe et soviétique. Un melting-pot qu’on retrouve dans les assiettes. Pourquoi maintenant ? Le pays est en train de détrôner la Toscane comme temple de la Slow Food ! Pour les Macédoniens, l’agriculture traditionnelle sans pesticide est un mode de vie. Dans la capitale, Skopje, ou à la campagne, les restaurants servent des spécialités mijotées. Soupe de tripes, ajvar (condiment au poivron rouge), makalo (à base d’ail et de pomme de terre)… Un foodtour ? Celui d’Intrepid Travel : 10 jours entre petits déjeuners à base de boza, une boisson fermentée, atelier pâtisserie et repas chez l’habitant. 

     14. VISITER MADRID VERSION STREET ART

« La capitale du monde », comme la surnommait Hemingway il y a 80 ans, est aujourd'hui l'une des villes les plus cosmopolites d'Europe. Vie nocturne palpitante, programme culturel intense grâce à ses 60 musées, nombreux parcs : autant d'atouts qui poussent les artistes à s'installer à Madrid et à transformer ses rues en exposition permanente. Pourquoi maintenant ? Depuis peu, plusieurs sites (cooltourspain.com, getyourguide.com) proposent de découvrir le street art madrilène lors de circuits organisés. Réservez une visite et flânez dans les quartiers bohèmes de Lavapiés ou Malasaña, lieux de naissance du courant de la Movida, la renaissance culturelle post-Franco.

 

Notre sélection des meilleurs destinations a été publiée initialement dans le magazine National Geographic Traveler n° 8.

Lire la suite