Mer de Chine méridionale, la carte qui fâche

La Chine cherche à imposer sa souveraineté sur la quasi-totalité de la mer de Chine méridionale.

De N/A
Publication 9 nov. 2017 à 01:53 CET, Mise à jour 5 nov. 2020 à 06:46 CET
Pêche sous haute tension en mer de Chine - Carte tirée du numéro National Geographic de ...
Pêche sous haute tension en mer de Chine - Carte tirée du numéro National Geographic de mars 2017

Selon le droit international, cette vaste zone inclut les eaux territoriales de sept autres pays, qui revendiquent notamment le droit d’y pêcher.

La Chine a établi une « ligne en neuf traits » (en rouge continu) pour justifier ses revendications sur des eaux également convoitées, notamment, par le Viêt Nam, la Malaisie, les Philippines, Brunei et l’Indonésie. En 2016, la Cour permanente d’arbitrage de La Haye a invalidé les prétentions de Beijing.

Selon le droit international, les pays côtiers disposent de droits maritimes – dont ceux d’explorer et d’exploiter des ressources naturelles – jusqu’à 370 km de leurs côtes. Mais cette zone économique exclusive (ZEE) peuvent faire l’objet d’âpres conflits dans des endroits comme la mer de Chine méridionale, où les pays sont très proches les uns des autres, et où revendications et droits peuvent se chevaucher.

Lire la suite

Découvrez National Geographic

  • Animaux
  • Environnement
  • Histoire
  • Sciences
  • Voyage & Adventure
  • Photographie
  • Espace
  • Vidéos

À propos de National Geographic

S'Abonner

  • Magazines
  • Newsletter
  • Livres
  • Disney+

Nous suivre

Copyright © 1996-2015 National Geographic Society. Copyright © 2015-2017 National Geographic Partners, LLC. Tous droits réservés.