plus
P
HOTO DU JOUR
Art pariétal
Photographie de John Warner, National Geographic Your Shot

AU-DELÀ DU GRAIN

Faire revivre la culture du café au Zimbabwe par le biais de l’éducation

Avec le soutien de Nespresso, les caféiculteurs zimbabwéens ont pu cultiver de meilleurs grains et ont vu la vie de leur communauté évoluer.

Grâce à la culture du café, l’espoir renaît chez les agriculteurs zimbabwéens

Avec le soutien de Nespresso, les cultivateurs zimbabwéens ont vu leur vie et celle de leurs enfants et de leur communauté changer.

La culture du café, l’assurance d’un avenir meilleur au Zimbabwe

Avec le soutien de Nespresso, les cultivateurs zimbabwéens ramènent à la vie une culture du café autrefois florissante, dégageant des bénéfices considérables.

Protéger des générations de producteurs de café colombiens

Les agriculteurs préservent les legs de la culture traditionnelle du café grâce aux programmes d’épargne et d’assurance retraite mis en place par Nespresso.

Comment minimiser l’impact du changement climatique pour les caféiculteurs ?

Un nouveau système d’assurance que Nespresso a mis en place pour les producteurs de café colombiens permet à ceux-ci de survivre indépendamment des conditions météorologiques de plus en plus imprévisibles.

Assurer un avenir meilleur aux futures générations de caféiculteurs

Le fonds de pension du programme Nespresso Farmer Future aide les caféiculteurs colombiens à faire des économies en vue de leur retraite et à transmettre leur exploitation aux membres de leur famille.

Prime Times

National Geographic
Juin 2019
Les méfaits du tourisme animalier
De Rédaction National Geographic
Dans le domaine Elephant Valley Thailand à Chiang Rai, il est demandé aux touristes de rester à bonne distance pour observer les animaux.
Photographie de Kirsten Luce, National Geographic

En juin, découvrez notre grande enquête sur sur le tourisme animalier. Rencontrer et toucher un animal exotique est une expérience excitante, valorisée sur les réseaux sociaux. Mais, en coulisses, les animaux mènent souvent des vies misérables.

Ours, éléphant, tigre, dauphin, paresseux… Les réseaux sociaux comme qu’Instagram regorgent de photos de touristes aux côtés d’animaux sauvages captifs. Mais ni ces voyageurs ni leurs abonnés n’imaginent le quotidien de ces bêtes, souvent maltraitées. Nos reporters Natasha Daly et Kirsten Luce nous font découvrir l’envers du décor.

S'abonner au magazine

Un macaque à l’École des singes, un zoo de bord de route, près de Chiang Mai. Les singes y sont dressés à monter sur un tricycle, lancer un ballon de basket et faire tournoyer un parasol. Après les spectacles, ils sont renvoyés dans des cages en métal.
Photographie de Kirsten Luce, National Geographic