plus
P
HOTO DU JOUR
La rôde de la prédatrice
Photographie de Husain Alfraid, National Geographic Your Shot

Prime Times

National Geographic
Août 2019
Un monde en mouvement
De Rédaction National Geographic
Contraints de migrer du Myanmar vers le Bangladesh, des réfugiés Rohingyas marchent à la recherche de camps de réfugiés.
Photographie de John Stanmeyer, Nat Geo Image Collection

Selon les chiffres les plus récents des Nations unies et de la Banque mondiale, plus de 250 millions de personnes vivent en dehors de leur pays de naissance et plus de 750 millions ont migré au sein de leur propre pays. Dans les décennies à venir, sous l’effet du changement climatique, de la mondialisation et des guerres, la pression de la migration va s’accentuer à l’intérieur et à l’extérieur des frontières. Dans ce numéro de National Geographic, nous faisons le tour d’une question vitale, qui nous concernera toutes et tous à moyen et long termes.

En 2013, Paul Salopek, explorateur pour National Geographic, a entamé un long périple. Son objectif : refaire, à pied, le parcours fondateur de l’humanité, depuis le nord de l’Éthiopie jusqu’à la pointe australe de l’Amérique du Sud. Depuis le début de son trek, il a traversé seize pays, qui sont tous le théâtre de grands mouvements de populations. Des millions de migrants internationaux voyagent d’un pays à l’autre, essentiellement en quête de travail et d’un meilleur avenir. En outre, de nombreux réfugiés ont été contraints de quitter leur pays natal dévasté par la guerre ou des catastrophes environnementales. Paul Salopek raconte ce dont il est témoin sur ces routes empruntées par les premiers découvreurs de la planète et bien d’autres après eux.

S'abonner au magazine

Francisco Braima Sanhá, originaire de la Guinée-Bissau, est arrivé en Andalousie dans les années 1980 en tant que cuisinier. À 59 ans, il fait figure de vétéran parmi lestravailleurs agricoles étrangers.
Photographie de AITOR LARA