Pourquoi certains singes ont-ils les testicules bleues ?

De N/A
Publication 9 nov. 2017 à 01:53 CET

Le mandrill (Mandrillus sphinx), le patas (Erythrocebus patas), le grivet (Cercopithecus aethiops) ou le talapoin (Miopithecus talapoin) sont des primates originaires d’Afrique. Leur spécificité ? Des testicules de couleur bleue.

Cette teinte n’est pas causée par des changements hormonaux, comme c’est le cas pour les testicules rouges des babouins. Selon Fred Bercovitch, biologiste à l’université de Kyoto (Japon), elle s’expliquerait par un phénomène d’optique appelé “effet Tyndall”. Du fait de la structure particulière du derme dans cette zone, la peau absorbe l’ensemble du spectre lumineux, à l’exception de la lumière bleue. Celle-ci est alors réfléchie, conférant aux testicules cette couleur insolite.

Plus le bleu est vif, plus les mâles attirent les femelles. La taille des testicules compte aussi : ceux des patas peuvent ainsi doubler de volume pendant la saison des amours pour s’attirer les faveurs de la gent féminine.

Lire la suite

Découvrez National Geographic

  • Animaux
  • Environnement
  • Histoire
  • Sciences
  • Voyage & Adventure
  • Photographie
  • Espace
  • Vidéos

À propos de National Geographic

S'Abonner

  • Magazines
  • Newsletter
  • Livres
  • Disney+

Nous suivre

Copyright © 1996-2015 National Geographic Society. Copyright © 2015-2017 National Geographic Partners, LLC. Tous droits réservés.