Animaux

Entre un serpent et deux geckos, le vainqueur n'est pas celui qu'on croit

Les serpents sont réputés pour leur comportement singulier dès lors qu'ils sont surpris. Et ces geckos semblent le savoir. Jeudi, 9 novembre

De Sarah Gibbens

Alors que Sawet Numpet traversait les bois situés derrière l'usine dans laquelle il travaille, en Thaïlande, il a aperçu deux geckos tokay (Gekko gecko) fonçant sur un serpent de l'espèce Boiga irregularis.

S'approchant du trio, il a filmé la scène sur son téléphone et a remarqué que dans le ventre du serpent se dessinait la silhouette d'un gecko.

Dans un entretien à la presse locale, Sawet Numpet a expliqué que ses amis et lui avaient été tellement captivés par la scène qu'ils s'étaient arrêtés pour l'observer pendant un moment. Les geckos se rapprochaient inexorablement du serpent ; l'un venait d'une branche d'arbre tandis que l'autre descendait d'une colonne. Visiblement coincé, le serpent reculait. Sawet, d'humeur quelque peu téméraire, a alors touché le serpent à l'aide d'un bâton.

Dans la seconde qui a suivi, le serpent a régurgité un troisième gecko, qui est sorti rouge écarlate.

Max Nickerson, conservateur du département d'herpétologie au musée d'histoire naturelle de Floride, n'est pas surpris de voir ce serpent se délester de son repas aussi rapidement.

« Le fait d'engloutir quelque chose d'assez gros complique leur déplacement. Il est donc fréquent qu'ils régurgitent leur déjeuner lorsqu'ils sont attaqués », explique-t-il.

Bien que les serpents soient dotés de dents pour attraper leurs proies, ils ne mâchent pas leur repas. Une fois que leur proie a été avalée, des sucs digestifs présents à l'intérieur de l'estomac du serpent décomposent les protéines. La consommation d'un repas prend par conséquent un long moment chez les serpents.

Des serpents ont été filmés en train de régurgiter des repas bien plus conséquents qu'un gecko. En Inde, un python a été filmé en train de vomir une grande antilope adulte, quand un serpent ratier américain régurgitait un autre serpent d'une certaine ampleur au Texas.

Selon Max Nickerson, les deux geckos qui allaient à la rencontre du serpent pourraient avoir agi plus par volonté d'attaquer que par altruisme pour leur camarade englouti.

« Je n'ai pas vu la scène de mes propres yeux », admet-il, « mais s'il y a bien un gecko capable de faire cela, c'est un gecko tokay. »

Les geckos tokay ont la réputation de marquer leur territoire. En Floride, où les tokays ont été introduits au début des années 1960, ils se sont rendus coupables de morsures sévères.

D'après le conservateur, les geckos de cette vidéo seraient des mâles et, par conséquent, d'autant plus attachés à leurs territoires et enclins à se battre contre les envahisseurs.

Quant à savoir pourquoi le gecko est sorti rouge écarlate, Max Nickerson l'attribue au fait qu'il soit jeune. Cette couleur rouge orangée n'est donc pas due au fait qu'il ait été piégé à l'intérieur d'un serpent.

Lire la suite