Pourquoi les élans perdent-ils leurs bois ?

Les élans mâles, plus grands cervidés du monde, font de gros efforts pour séduire les femelles.mardi 23 janvier 2018

De Liz Langley

Quand nous nous lançons dans un grand ménage de printemps, les élans, eux, se débarrassent de leurs bois. Mais pourquoi font-ils cela ?

 

UNE PERTE DE POIDS RAPIDE

La plupart des ruminants, moutons et chèvres en tête, gardent leurs cornes faites d’os et de kératine tout au long de leurs vies. Mais les membres de la famille des cervidés, eux, se débarrassent annuellement de leur bois, qui ne sont pas soudés à leurs crânes. « Seuls les élans mâles possèdent des bois, dont la croissance est régulée par le taux de testostérone qu'ils produisent », nous explique Kris Hundertmark, écologiste de la faune à l’université d’Alaska Fairbanks par email. 

En se débarrassant de ces structures massives qui peuvent peser jusqu’à 27 kg, les élans conservent leur énergie pour l’hiver, comme l'explique Lee Kantar, biologiste au Maine Department of Inland Fisheries & Wildlife, aux États-Unis. Ce cervidé est adapté aux climats froids de l’Amérique du nord, de l’Europe et de l’Asie.

Pourquoi les élans perdent-ils leurs bois ?

Les élans se servent de leurs bois pour combattre leurs rivaux mais comme ils ne constituent pas des armes à proprement parler, les animaux peuvent les abandonner après la saison des amours. Pendant la saison de reproduction cependant, les bois sont des armes de séduction massive. Il est pour eux plus avantageux d’avoir des grands bois qui sont plus efficaces comme bouclier contre les attaques en plus d’utiliser les bois de son adversaire comme levier pour le déstabiliser.

« Le mâle doté de grands bois, séduisant les femelles en les exhibant, sera celui choisi pour se reproduire » explique Vince Crichton, biologiste et experte des élans, aujourd'hui à la retraite.

 

LE CYCLE DE CROISSANCE DES BOIS

À chaque printemps, généralement en avril, les bois commencent à pousser sous la peau couvrant la tête de l’animal. Au cours de leur croissance les bois sont d'abord recouverts d'un tissu tégumentaire (le velours) qui assure la protection, la vascularisation et l'innervation de ces organes. Ce tissu se dessèche et tombe lorsque la croissance osseuse est achevée. Les bois resteront à nu pendant toute la période de rut et ne seront vascularisés qu'en interne.

« Chez l'élan la croissance des tissus est particulièrement rapide », ajoute Kantar. Les bois d’un élan peuvent atteindre 20 cm en seulement 9 jours.

Pourquoi les élans perdent-ils leurs bois ?

 

Après la période de rut, à la fin de l'hiver, le bois se détache du crâne et son emplacement reste marqué par un pédicule jusqu'à la croissance des nouvelles pousses. Les nouveaux bois sont appelés des refaits.

 

UNE QUESTION HORMONALE

Le velours reste sur les bois pendant seulement quelques mois. Les mâles commencent ensuite à les frotter contre les arbres et troncs d’arbres pour le retirer. C'est pour cela que leurs bois deviennent marrons. 

De fin septembre à début octobre, les mâles creusent de petites fosses dans lesquelles ils urinent avant d'y donner de grands coups de pattes pour arroser leurs bois. L'odeur d'urine déclenche le cycle de l’ovulation chez la femelle.

Pourquoi les élans perdent-ils leurs bois ?

Au mois de décembre, les cervidés se débarrassent de leur bois. Commence alors l'ostéolyse, la destruction du tissu osseux vieilli. 

Les mâles sont dans la force d’âge à 10 ans. La taille de leur bois commence ensuite à se réduire.

Lire la suite