Pourquoi certains insectes sont-ils si attirés par la lumière ?

Les insectes, comme le papillon de nuit, sont attirés par les lumières vives. Pourquoi ? Il semblerait que ces sources lumineuses perturbent leur système de navigation. Thursday, October 11, 2018

De RICHIE HERTZBERG
Acraga coa est surtout présent en Amérique centrale. Ces lépidoptères subissent une transformation spectaculaire, passant de larves translucides couvertes d'une pellicule protectrice à de beaux papillons aux volants en duvet colorés.

Tout au long de l'année, mais plus particulièrement en été, les papillons de nuit offrent un spectacle familier, lorsqu'ils se rassemblent autour de sources de lumière, comme les lampes. Le plus souvent, ces créatures, fascinées par une telle lueur, se font manger par des prédateurs ou succombent à cause de la chaleur émanant de la lumière.

Comment ces insectes se font-ils si facilement prendre au piège mortel de la lumière à une si grande échelle ? Si le phénomène est courant, la réponse à cette question n'est pas évidente tout de suite.

À l'instar du destin tragique de Roméo et Juliette, l'attraction du papillon de nuit pour la lampe est tout aussi fatale. Comme ces insectes sont principalement des créatures nocturnes, ils ont évolué pour se déplacer à la lueur de la lune, une méthode appelée orientation transversale.

« [L'orientation transversale] s'apparente un peu à notre façon de nous repérer par rapport à la position de l'étoile polaire dans le ciel », explique Jeff Smith, conservateur de la collection des papillons de nuit au Musée Bohart d'entomologie. D'après lui, les papillons de nuit appliqueraient donc le même principe, gardant la source lumineuse dans une certaine position par rapport à leur corps pour pouvoir se guider.

 

UNE CONFUSION CAUSÉE PAR L'HOMME

Au cours de son évolution, le papillon de nuit n'a pas pris en compte que la lumière électrique brillerait 24 h sur 24, 7 jours sur 7 dans notre monde moderne.

Le 27 janvier 1880 fut une triste journée dans l'Histoire des papillons de nuit : c'est ce jour-là que Thomas Edison a breveté l'ampoule, technologie qui allait ouvrir la voie au développement de réseaux électriques dans le monde.

« Nous avons créé tellement de lunes artificielles que tout est allé de travers », confie Lynn Kimsey, professeur d'entomologie à l'Université de Californie.

Les yeux des papillons de nuit sont constitués d'éléments réglés sur une émission faible de lumière et qui servent de « télescopes miniatures ». Par conséquent, lorsque les insectes perçoivent une puissante source lumineuse artificielle, celle-ci peut agit comme un « super-stimulant », indique Lynn Kimsey.

« Il leur est donc très difficile de résister à des lumières très lumineuses ».

lancer le diaporama

UN AMOUR MAUDIT

Mais que se passe-t-il lorsqu'un papillon de nuit parvient à une source lumineuse qu'il pensait être la lune ? La rencontre n'est pas des plus agréables.

« Je connaissais quelqu'un qui avait une concession Jaguar. Elle était équipée de grosses ampoules à vapeur de mercure », se souvient Jeff Smith. « Tous les soirs, lorsqu'ils allumaient les lumières, de gros coléoptères volaient jusqu'aux ampoules à vapeur de mercure [et] atterrissaient sur le sol. Le lendemain matin, des mouettes s'affairaient à les ramasser, sautant et laissant des crottes sur les voitures. »

La concession a remplacé ses ampoules à vapeur de mercure par d'autres à vapeur de sodium en raison de la longueur des ondes de lumière qu'elles émettent, qui attirent beaucoup moins les insectes.

Des études supplémentaires doivent être menées afin de comprendre dans son ensemble le comportement des papillons de nuit. Toutefois, les scientifiques savent que les lumières électriques mettent des bâtons dans les roues de l'évolution de l'insecte.

« [Les papillons de nuit] ne sont pas les créatures les plus intelligentes sur Terre », précise Lynn Kimsey. « Excusez le jeu de mots, mais ce ne sont pas des lumières. »

« Vous pensez que lorsqu'ils sortent le soir, c'est pour chercher de la nourriture ou bien trouver un partenaire », déclare Jeff Smith. « Mais j'ai déjà vu un papillon de nuit rester à côté de la lumière de mon porche pendant trois jours. S'il ne se fait pas manger par une mante-religieuse ou une grenouille, il peut rester là, à gâcher une grande partie de sa vie. »

 

Cet article a initialement paru sur le site internet nationalgeographic.com en langue anglaise.

 

Lire la suite