Pour séduire ses partenaires, cet oiseau joue des percussions

Chez les frégates, le mâle peut se targuer de son envergure imposante et de son endurance à toute épreuve, mais c’est en faisant résonner son sac gluaire qu'il impressionne réellement les femelles.

Publication 2 déc. 2020, 12:31 CET
En gonflant sa poche de couleur rouge, le mâle frégate superbe indique qu'il est à la ...

En gonflant sa poche de couleur rouge, le mâle frégate superbe indique qu'il est à la recherche d'une partenaire.

Photographie de TUI DE ROY, MINDEN PICTURES

Il n'est pas le premier prétendant à gonfler le torse pour impressionner les dames, mais en matière de couleurs, de circonférence et de musicalité, personne n'arrive à la cheville de Fregata magnificens, la frégate superbe.

Pendant la parade nuptiale, chaque mâle cherche à surpasser l'autre avec une partie précise de son corps : une poche rouge suspendue à sa gorge. En le gonflant, ce sac gulaire prend la forme d'un cœur rouge qui s'étale sur toute la hauteur de l'oiseau. Ensuite, il claque son bec et le son résonne dans le sac comme un battement de tambour, telle une invitation à l'amour. « Vous l'entendez bien avant de le voir, » témoigne Jen Jones du Galapagos Conservation Trust qui a déjà observé plusieurs parades à travers l'archipel.

Une frégate femelle, avec la gorge blanche, observe la parade nuptiale de son partenaire mâle. Tous deux font partie d'une colonie sur l'île Genovesa, ou île Tower, située dans l'archipel équatorien des Galápagos.

Photographie de TUI DE ROY, MINDEN PICTURES

Les femelles qui passent par là atterrissent et jettent un œil à leur prétendant. Il arrive que les mâles fassent encore monter d'un cran la chaleur en ajoutant « quelques pas de danse ponctués de hochements de la tête et parfois de battements d'ailes, » raconte Jones. Une étude montre que le succès des mâles aux yeux de leurs partenaires est en grande partie dû au concert de percussions, mais la parade dans son ensemble est « absolument fascinante, » assure Jones. « Un régal pour les sens. »

Habitat/Aire de répartition : Fregata magnificens habite principalement les côtes Atlantique et Pacifique des Amériques ainsi que les îles adjacentes, de la Californie à la Géorgie en passant par l'Équateur ou l'Uruguay plus au sud.

Statut de conservation : L'Union internationale pour la conservation de la nature classe les oiseaux parmi les espèces de « préoccupation mineure » mais certaines populations sont tout de même affectées par la perte d'habitat et les espèces invasives.

 

QUELQUES FAITS

Les frégates sont capables de voler plusieurs mois d'affilée en s'aidant des courants thermiques ascendants. Pour se nourrir, elles rasent la surface de l'océan ou s'emparent des poissons pêchés par d'autres animaux : « En fait, ce sont des pirates. »

Les mâles ne gonflent leur sac gulaire que lors de la parade nuptiale. Après s'être assuré les faveurs d'une partenaire, sa poche rouge vif se rétracte et prend un ton plus monotone aux nuances orangées.

Photographie de Pete Oxford, MINDEN PICTURES

Après avoir étudié la parade nuptiale des mâles au Mexique, des écologistes ont conclu que les effets sonores produits par l'oiseau « conditionnaient largement le succès de son accouplement. » Les mâles qui produisent un son de plus basse fréquence, grâce à un sac gulaire plus grand, avec un rythme plus rapide et constant sont ceux qui attirent le plus les femelles. D'après l'étude, ces dernières pourraient voir en eux un partenaire plus vigoureux et expérimenté.

 

Cet article a initialement paru sur le site nationalgeographic.com en langue anglaise.
 

Lire la suite

Découvrez National Geographic

  • Animaux
  • Environnement
  • Histoire
  • Sciences
  • Voyage & Adventure
  • Photographie
  • Espace
  • Vidéos

À propos de National Geographic

S'Abonner

  • Magazines
  • Newsletter
  • Livres
  • Disney+

Nous suivre

Copyright © 1996-2015 National Geographic Society. Copyright © 2015-2017 National Geographic Partners, LLC. Tous droits réservés.