Cet oiseau utilise ses ailes pour nager

Véritables marathoniens des airs, les puffins fuligineux sont aussi très à l'aise dans l'eau, où ils se délectent de krill avant de partir pour de longues migrations.

De Rédaction National Geographic
Publication 28 juil. 2023, 12:20 CEST
Un puffin fuligineux s'apprête à prendre son envol dans l'océan Pacifique, au large de la Californie.

Un puffin fuligineux s'apprête à prendre son envol dans l'océan Pacifique, au large de la Californie.

PHOTOGRAPHIE DE Anthony Pierce / Alamy Banque D'Images

Les puffin fuligineux sont de véritables marathoniens des airs : chaque année, ils migrent jusqu'à l'Alaska, parcourant jusqu'à 65 000 kilomètres en six à dix mois. Avec la Sterne arctique, c'est l'espèce connue qui effectue la plus grande migration du monde animal.

Ces oiseaux d'une quarantaine de centimètres de long ont un plumage brun-gris sombre, des pattes de couleur gris, comme son bec, surmonté de narines tubulaires caractéristiques de la famille des Procellariidae. 

Les puffins fuligineux vivent en groupes pouvant compter des centaines voire des milliers d'individus, qui volent en lignes et se rassemblent au-dessus des flots. Toutefois la migration, elle, se fait quasiment en solitaire ou du moins en de plus petits groupes : les juvéniles de plus d'un an partent en premier, puis vient le tour des adultes nicheurs et des adultes non nicheurs.

Cet oiseau utilise ses ailes comme des nageoires

Avant le départ, les puffins se gavent de krill en prévision de l'énorme effort qu'il leur faudra fournir durant la migration. Des puffins fuligineux faisant l'objet d'un suivi par géolocalisation parcourent parfois plus de 900 kilomètres par jour !

Pour se nourrir, les puffins plongent dans l'eau, où leurs ailes imperméables agissent comme des nageoires. Pour décoller, ils « piétinent » ensuite l'eau avec leurs pattes palmées en battant vigoureusement des ailes.

Cette espèce est considérée comme quasi menacée par l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Elle est donc proche du seuil des espèces menacées ou pourrait être menacée si des mesures de conservation spécifiques n'étaient pas prises.

Cet article a initialement paru sur le site nationalgeographic.com en langue anglaise.

loading

Découvrez National Geographic

  • Animaux
  • Environnement
  • Histoire
  • Sciences
  • Voyage® & Adventure
  • Photographie
  • Espace
  • Vidéos

À propos de National Geographic

S'Abonner

  • Magazines
  • Newsletter
  • Livres
  • Disney+

Nous suivre

Copyright © 1996-2015 National Geographic Society. Copyright © 2015-2024 National Geographic Partners, LLC. Tous droits réservés.