30 cm d'envergure : la mygale mangeuse d'oiseaux, plus grande mygale du monde

Les mygales Goliath ne se nourrissent généralement pas d'oiseaux, mais sont assez grosses pour pouvoir le faire - et elles le font parfois.

De Rédaction National Geographic
Comment la plus grande araignée du monde immobilise-t-elle ses proies et tient à l'écart ses prédateurs ?

La mygale Goliath ou mygale mangeuse d'oiseaux (Theraphosa blondi) est la reine des araignées. C'est la plus grande et l'une des plus grosses espèces d'araignées mygalomorphes connue avec 30 cm d'envergure pour un poids de 120 à 130 grammes (voire 170 grammes).

Les mygales Goliath ne se nourrissent généralement pas d'oiseaux, mais sont assez grosses pour pouvoir le faire - et elles le font parfois. Le nom de « mangeuses d'oiseaux » provient d'une gravure du 18e siècle qui montrait une autre sorte de mygale dévorant un colibri, ce qui a donné au genre Theraphosa tout entier le nom de « mangeuse d'oiseaux ».

Les insectes constituent la majeure partie du régime alimentaire des mygales Goliath, mais les grenouilles et les rongeurs figurent également au menu. Les mygales Goliath peuvent être observées en Amazonie, au nord de l'Amérique du Sud. Lorsqu'une mygale Goliath se jette sur une souris, par exemple, ses crochets longs de plusieurs centimètres agissent comme des aiguilles hypodermiques, injectant des neurotoxines dans sa malheureuse proie. L'arachnide traîne ensuite l'animal mourant jusqu'à son terrier. Les araignées ne pouvant pas ingérer de matière solide, elles liquéfient d'abord les entrailles de leur proie, puis les sucent.

Contrairement aux araignées sauteuses, les mygales mangeuses d'oiseaux ont une mauvaise vue. Elles se fient plutôt aux poils modifiés de leurs pattes, sensibles aux vibrations, pour les avertir du danger. Si un prédateur comme un coati s'approche d'un peu trop près, la mygale Goliath dispose d'une arme inhabituelle : des poils en forme de harpon, appelés poils urticants. Elle frotte ses pattes l'une contre l'autre, lançant une pluie de missiles miniatures dans l'air. Les poils touchent les yeux et la peau de l'agresseur potentiel et le font fuir.

Les femelles Goliath utilisent ces mêmes poils urticants pour couvrir leurs grands sacs d'œufs, qui peuvent contenir entre 50 et 150 œufs. Les petits restent près de leur mère jusqu'à ce qu'ils atteignent leur pleine maturité, à l'âge de deux ou trois ans.

Bien qu'elles ne tissent pas de toiles pour piéger leur proie, les mygales Goliath utilisent leurs talents de tissage d'une autre manière : pour tapisser leurs terriers sous tapis forestier.

Mortel pour les petites créatures, le venin de la mygale Goliath ne représente pas de danger létal pour les humains. Sa piqûre serait aussi forte que celle d'une guêpe. Cet arachnide géant est considéré comme un mets délicat dans certaines régions d'Amérique du Sud, mais ses poils urticants sont soigneusement roussis avant que l'araignée ne soit rôtie dans des feuilles de bananier.

Lire la suite

Vous aimerez aussi

Animaux
Ces araignées vont jusqu'à dévorer leur mère vivante
Animaux
Une araignée géante paralyse et dévore sa proie
Animaux
L'accélération de cette araignée dépasse celle des fusées
Animaux
En images : une tarentule géante dévore un opossum
Animaux
Cette araignée est capable de respirer sous l'eau

Découvrez National Geographic

  • Animaux
  • Environnement
  • Histoire
  • Sciences
  • Voyage® & Adventure
  • Photographie
  • Espace
  • Vidéos

À propos de National Geographic

S'Abonner

  • Magazines
  • Newsletter
  • Livres
  • Disney+

Nous suivre

Copyright © 1996-2015 National Geographic Society. Copyright © 2015-2021 National Geographic Partners, LLC. Tous droits réservés.