À la nuit tombée, des lions prennent en chasse une girafe

Les girafes, poussées par la soif, s'abreuvent à côté des lions, qui attendent patiemment que la pénombre s'installe..

De Rédaction National Geographic
Publication 3 mai 2023, 15:55 CEST
Les girafes, poussées par la soif, s'abreuvent à côté des lions, qui attendent patiemment que la ...

Les girafes, poussées par la soif, s'abreuvent à côté des lions, qui attendent patiemment que la nuit tombe.

Symboles de courage et de force, les lions d'Afrique ont toujours été admirés. Ces animaux emblématiques ont un corps puissant - dans la famille des félins, ils sont les deuxièmes en taille après les tigres - et leurs rugissements peuvent être entendus à 8 km à la ronde. 

Les lionnes chassent pour le clan. Elles travaillent souvent ensemble pour s'attaquer aux antilopes, zèbres, gnous et autres grands animaux des prairies ouvertes. Beaucoup de ces animaux étant plus rapides que les lions, le travail d'équipe est payant. 

Après la chasse, l'effort collectif dégénère souvent en querelles pour le partage de la proie, les lionceaux se retrouvant au bas de la hiérarchie. Les lionceaux n'aident pas à chasser avant l'âge d'un an environ. 

Des lions prennent en chasse une girafe

Les mâles eux, défendent le territoire de leur clan en le marquant avec de l'urine, en poussant des rugissements menaçants pour avertir les intrus et en chassant les animaux qui empiètent sur leur territoire. Il peut cependant leur arriver, comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessus, de chasser eux-mêmes.

Les lions sont des prédateurs féroces qui traquent souvent leurs proies avant de les attaquer. Leurs attaques provoquent la panique et la dispersion des proies, ce qui permet aux lions d'isoler et d'attaquer un individu plus faible ou plus lent. En chassant ensemble, les lions sont capables d'épuiser et de tuer leurs proies. Ils peuvent aussi être opportunistes et se nourrir des butins de chasse d'autres prédateurs comme les guépards ou les hyènes. 

Aujourd'hui, les lions d'Afrique sont deux fois moins nombreux qu'il y a 25 ans. L'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) estime qu'il reste moins de 25 000 lions en Afrique, raison pour laquelle l'organisation les considère comme vulnérables à l'extinction.

Les lions d'Afrique sont confrontés à diverses menaces, dont la plupart sont imputables à l'Homme. Craignant que les lions n'attaquent leur bétail, les éleveurs peuvent tuer les animaux à la fois en représailles et à titre préventif, ayant souvent recours à du poison laissé dans des carcasses d'animaux. Les braconniers ciblent également cette espèce, car leurs os et autres parties du corps ont une grande valeur dans le commerce illégal d'espèces sauvages.

Les conflits entre les lions et les Hommes sont encore aggravés par la raréfaction des proies dans l'ensemble de l'aire de répartition de l'espèce. Les lions d'Afrique se nourrissent de grands herbivores, une population qui est chassée dans le cadre d'un commerce de viande de brousse de plus en plus important. L'UICN estime que ces populations ont diminué de 52 % en Afrique de l'Est et de 85 % en Afrique de l'Ouest. Avec moins de nourriture disponible dans la nature, les lions pourraient se tourner vers la chasse d'animaux domestiques et le bétail.

Il est essentiel d'aider les humains à apprendre à vivre avec les lions pour assurer leur survie. Les organisations de protection de la nature s'efforcent de faire évoluer les mentalités à l'égard des lions par le biais d'initiatives de compensation. Certains de ces modèles offrent aux communautés des récompenses financières lorsque les populations locales de lions augmentent, tandis que d'autres paient les agriculteurs pour qu'ils remplacent leur bétail tué par les lions.

Ces informations de référence ont initialement paru sur le site nationalgeographic.com en langue anglaise.

loading

Découvrez National Geographic

  • Animaux
  • Environnement
  • Histoire
  • Sciences
  • Voyage® & Adventure
  • Photographie
  • Espace
  • Vidéos

À propos de National Geographic

S'Abonner

  • Magazines
  • Newsletter
  • Livres
  • Disney+

Nous suivre

Copyright © 1996-2015 National Geographic Society. Copyright © 2015-2024 National Geographic Partners, LLC. Tous droits réservés.