Canada : le caribou pourrait bientôt disparaître

Le caribou, ruminant le plus emblématique du Canada, est classé en voie de disparition par les autorités. Retour sur les causes de cette extinction.

De Juliette Heuzebroc

Feux de forêt, exploitation arboricole, expansion urbaine et présence de l’homme… Autant de raisons qui mènent à la disparition des caribous.

Le gouvernement canadien s’est positionné sur le sujet et a demandé aux provinces de prendre leurs responsabilités. L’entretien des forets et des espaces naturels relève en effet de leurs compétences et le gouvernement pointe du doigt une forte corrélation entre la détérioration des forêts boréales et celle de l’habitat de leurs occupants.

L’impact de l'homme sur la vie des caribous s’est intensifié ces 30 dernières années.

Les hardes n’ont jamais été si peu nombreuses, certains troupeaux ont vu 95 à 98 % de leurs effectifs disparaître. Les caribous migrateurs de l’Est étaient recensés à environ 800 000 individus en 1993, ils ne seraient aujourd’hui plus que quelques milliers.

Le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) a décidé de classer l’animal comme étant en « voie de disparition ».

lancer le diaporama

Le caribou étant considéré comme l'un des principaux indicateurs de santé de la forêt boréale, la situation est plus que préoccupante.

S'ajoutent à cette inquiétude les 62 espèces du nord canadien considérées comme étant en péril. L’illustration la plus frappante : la population de morses est désormais considérée comme étant dans une « situation préoccupante » à cause du réchauffement climatique, du recul des glaces, des interactions trop fréquentes avec les touristes et du développement industriel.

Le gouvernement canadien tire le signal d’alarme, appuyé par le COSEPAC et Greenpeace pour que les directions provinciales réagissent et mettent en place des dispositifs de protection, bien que la situation puisse déjà être irréversible.

 

Retrouvez Juliette Heuzebroc sur Twitter

Lire la suite