Entre transparence et luminescence, la beauté des créatures marines nocturnes

En pleine mer, dans l'obscurité, des créatures rarement vues nagent et dansent au gré du courant.

Photographie De Jennifer Hayes and David Doubilet
Publication 10 sept. 2021, 16:17 CEST
ST0012_171215_0487

Un jeune cordonnier fil ou carangue à plumes, nage dans le passage de l'île Verde, une importante voie de navigation aux Philippines. Ses filaments ressemblent aux tentacules d'une méduse, un avantage certain pour échapper aux prédateurs qui nagent dans la mer en pleine nuit.

Photographie de David Doubilet and Jennifer Hayes

En pleine mer au cœur de la nuit, une population pour le moins lumineuse s'enfonce silencieusement à trente mètres de profondeur, là où l'eau se fait encre.

Quelques minutes plus tard, l'eau remue alors que les plongeurs s'y enfoncent. Équipés pour la plongée d'une multitude de lumières et d'appareils photo reflex numériques étanches attachés à leurs combinaisons, David Doubilet et Jennifer Hayes descendent dans un royaume féérique, à la beauté inimaginable.

« Lorsque vous entrez dans les profondeurs [de nuit] pour la première fois, c'est une galaxie de lumière » qui s'ouvre à vous, sourit Doubilet.

Dans l'obscurité, qu'il s'agisse de la mer des Sargasses de l'Atlantique Nord ou des eaux tropicales au large de l'archipel indonésien de Raja Ampat, Doubilet et Hayes voient des choses que même de nombreux autres biologistes marins (comme Hayes) ne verront jamais. 

Lorsque la nuit tombe en pleine mer, tout un monde s'offre à vous, quand le zooplancton remonte des profondeurs pour se nourrir. Beaucoup de ces petits organismes sont encore des larves, y compris la crevette mante visible ici. Les crevettes mantes sont des prédateurs voraces dans leur phase larvaire et adulte et la plongée en eaux noires offre un rare aperçu de leur jeunesse.

Photographie de David Doubilet and Jennifer Hayes

Le duo capture des images rares de créatures sous leurs formes larvaires et observe comment les animaux survivent la nuit, comme ce carangue crevalle juvénile qui se cache derrière une méduse. Mais alors que le courant les propulse dans la mer, les plongeurs doivent garder un œil sur leurs bulles pour se rappeler dans quelle direction se trouve la surface et sur les lumières qu'ils peuvent encore percevoir pour s'assurer qu'ils ne dérivent pas trop loin de leur bateau.

« On est alors à la merci du courant », dit Jennifer Hayes. « Vous vous déplacez simplement avec [les animaux], tout heureux de les rencontrer. »

La National Geographic Society a pour mission d'illuminer le monde pour mieux le protéger. En savoir plus sur les projets de protection des océans.

Cet article a initialement paru en juillet 2020 sur le site nationalgeographic.com en langue anglaise.

Lire la suite

Découvrez National Geographic

  • Animaux
  • Environnement
  • Histoire
  • Sciences
  • Voyage & Adventure
  • Photographie
  • Espace
  • Vidéos

À propos de National Geographic

S'Abonner

  • Magazines
  • Newsletter
  • Livres
  • Disney+

Nous suivre

Copyright © 1996-2015 National Geographic Society. Copyright © 2015-2017 National Geographic Partners, LLC. Tous droits réservés.