Impossible pour ce phacochère d'échapper au félin le plus rapide du monde

Le guépard est le félin le plus rapide du monde. Ce phacochère tente de lui échapper... mais c'est peine perdue.

De Rédaction National Geographic
Publication 25 mars 2023, 10:00 CET
Un guépard bondit près du Zebula Bush Lodge dans le district de Mabula, en Afrique du ...
Un guépard bondit près du Zebula Bush Lodge dans le district de Mabula, en Afrique du Sud.
PHOTOGRAPHIE DE Dave Kessel, National Geographic Your Shot

Le guépard (Acinonyx jubatus) est le mammifère terrestre le plus rapide du monde : il peut passer de 0 à 100 km/h en seulement trois secondes. On pense que les guépards sauvages sont capables d'atteindre une vitesse de près de 110 km/h, bien qu'ils ne puissent maintenir cette vitesse que pendant environ 30 secondes. Ces félins sont agiles même en pleine vitesse, capables d'effectuer des virages rapides et soudains lorsqu'ils poursuivent leurs proies.

Même si leur vitesse en fait des chasseurs redoutables, les guépards sont les plus vulnérables des grands félins. L'Union internationale pour la conservation de la nature classe actuellement le guépard parmi les espèces vulnérables à l'extinction. On estime à moins de 7 000 individus le nombre de guépards adultes vivant à l'état sauvage.

Ce phacochère n'a aucune chance d'échapper au félin le plus rapide du monde

Le corps du guépard est particulièrement adapté pour lui permettre d'atteindre des vitesses de pointe, qu'il s'agisse de ses membres longs et minces, de ses coussinets durs ou de sa colonne vertébrale flexible qui lui confère sa longue foulée. La queue légère du félin lui sert de gouvernail, et ses griffes semi-rétractables agissent comme les pointes d'une chaussure de sprinter pour offrir de la stabilité pendant la poursuite. Les guépards ont également de grandes cavités nasales et la forme de leurs oreilles internes leur permet de garder l'équilibre et maintenir la tête immobile pendant qu'ils courent

Le guépard est un chasseur diurne qui sait se déplacer furtivement ; son pelage tacheté lui permet de se fondre facilement dans les herbes hautes et sèches.

Il commence sa chasse en traquant sa proie. Lorsque le moment est venu, il s'élance sur elle et tente de l'abattre. Ces poursuites coûtent au chasseur une énorme quantité d'énergie et se terminent généralement en moins d'une minute. S'il réussit, le guépard commence à manger sa proie rapidement pour éviter que des animaux opportunistes comme les lions et les hyènes ne s'interposent. 

Ces informations de référence ont initialement paru sur le site nationalgeographic.com en langue anglaise.

loading

Découvrez National Geographic

  • Animaux
  • Environnement
  • Histoire
  • Sciences
  • Voyage® & Adventure
  • Photographie
  • Espace
  • Vidéos

À propos de National Geographic

S'Abonner

  • Magazines
  • Newsletter
  • Livres
  • Disney+

Nous suivre

Copyright © 1996-2015 National Geographic Society. Copyright © 2015-2024 National Geographic Partners, LLC. Tous droits réservés.