Le poisson-lézard des profondeurs, tout droit sorti de vos pires cauchemars

Dans les profondeurs des australiennes, des chercheurs ont observé cette créature menaçante, et très rarement décrite.

De Sarah Gibbens
Ce poisson-lézard de haute mer vous donnera des cauchemars

Un voyage d'un mois pour explorer les profondeurs des océans australiens a permis à des chercheurs de découvrir une multitude de créatures des profondeurs suffisamment effrayantes pour peupler vos pires cauchemars.

En 2017, l'équipe de recherche à bord de l'Investigator, un navire de recherche de l'Australian Marine National Facility, a découvert un poisson lézard qui brille dans l'obscurité, des éponges carnivores mortelles, une araignée de mer qui fait froid dans le dos et un poisson sans face.

« De la gelée et des crocs », c'est ainsi que le scientifique en chef Tim O'Hara a décrit les abysses où il a trouvé sa prise la plus cauchemardesque à ce jour : le poisson-lézard des profondeurs (Bathysaurux ferox).

Le poisson a été récupéré dans un chalut à perche qui sillonnait les abysses orientales de l'Australie, où John Pogonoski, de l'Australian National Fish Collection, a immédiatement reconnu ce prédateur rarement observé.

« J'ai remarqué la longue base de la nageoire dorsale caractéristique de Bathysaurus ferox (la seule autre espèce du genre, Bathysaurus mollis, a une base de nageoire dorsale courte et une deuxième nageoire dorsale très petite près de la queue) », avait alors indiqué Pogonoski dans un communiqué de presse. « Les grands yeux et les grandes dents sont des caractéristiques classiques d'un prédateur d'embuscade. »

Les poissons-lézards des profondeurs atteignent une longueur d'environ 60 centimètres. En plus de leur bouche aux dents caractéristiques et menaçantes, ils ont de grands yeux noirs verdâtres qui dépassent de leur tête.

On peut trouver ce poisson à une profondeur allant de 910 mètres à plus de 2 400 mètres sous la surface. Il n'est par conséquent que rarement observé. Sa population est répartie dans les profondeurs des océans Atlantique et Indo-Ouest Pacifique.

Les poissons-lézards des profondeurs sont solitaires et peu nombreux. Ce sont des prédateurs embusqués, ce qui signifie qu'ils attendent leur proie en restant à l'affût. Lorsqu'une proie nage à proximité de ces monstres des profondeurs, ils la saisissent dans leur bouche, qui est dotée de nombreuses dents flexibles qui déplacent la proie plus loin dans le fond de sa bouche.

La nourriture peut être difficile à trouver pour ces poissons-lézards au fond de l'océan, et les compagnons sont encore plus rares. Afin de maximiser leurs chances de reproduction, ces poissons ont évolué en hermaphrodites, possédant à la fois des organes mâles et femelles, ce qui leur permet de s'accoupler avec tout membre de leur espèce qui croise leur chemin.

Cet article a initialement paru sur le site nationalgeographic.com en langue anglaise.

Lire la suite

Vous aimerez aussi

Animaux
Les jeunes otaries, proies faciles du grand requin blanc
Animaux
Terré dans le sable, cet ange de mer attend le meilleur moment pour attaquer
Animaux
Manger sans être mangé : la dangereuse loi de la nature
Animaux
Des scientifiques prélèvent l'ADN de deux énormes requins-bouledogues
Animaux
Cid Harbour : un requin attaque deux plongeurs

Découvrez National Geographic

  • Animaux
  • Environnement
  • Histoire
  • Sciences
  • Voyage® & Adventure
  • Photographie
  • Espace
  • Vidéos

À propos de National Geographic

S'Abonner

  • Magazines
  • Newsletter
  • Livres
  • Disney+

Nous suivre

Copyright © 1996-2015 National Geographic Society. Copyright © 2015-2021 National Geographic Partners, LLC. Tous droits réservés.