L'étrange vie du condylure étoilé, seule taupe capable de chasser sous l'eau

Trente ans de recherches ont révélé à quel point cet animal souterrain au nez étrange faisait exception dans le règne animal.

De Erika Engelhaupt
Publication 15 févr. 2022, 11:16 CET, Mise à jour 16 févr. 2022, 13:04 CET
Une taupe à nez étoilé émerge de son tunnel. Les narines sont annelées par 22 rayons, ...

Une taupe à nez étoilé émerge de son tunnel. Les narines sont annelées par 22 rayons, qui sont en mouvement constant à mesure que la taupe explore son environnement et cherche de la nourriture.

PHOTOGRAPHIE DE Kenneth Catania

Le condylure étoilé est sans doute l'un des animaux terrestres les plus étranges jamais observés. Si vous vous retrouviez face à cette fascinante espèce de taupe, vous pourriez penser que sa tête a été remplacée par une minuscule pieuvre.

Pour un animal presque aveugle, l'espèce est étonnamment rapide : il peut trouver et engloutir un insecte ou un ver en un quart de seconde.

Lorsque ce petit carnivore duveteux se fraie un chemin dans les sols détrempés, il bouge constamment la tête. Dans le monde souterrain du condylure étoilé, la vue est inutile. Par contre, ressentir les tressauts de ce monde caché est bien utile pour repérer ses proies. Le condylure étoilé chasse en frappant le sol de son nez aussi rapidement que possible ; il peut toucher 10 ou 12 endroits différents en une seule seconde.

Cela semble aléatoire, mais ça ne l'est pas. À chaque contact, 100 000 fibres nerveuses envoient des informations au cerveau de la taupe. Cela représente cinq fois plus de capteurs tactiles que dans une main humaine, le tout dans un nez plus petit que le bout d'un doigt.

Le condylure étoilé, véritable monstre de l'obscurité

C'est aussi l'un des deux animaux au monde connus pour sentir sous l'eau, en soufflant des bulles d'air et en les aspirant par le nez. 

Ce n'est là qu'un échantillon des choses incroyables dont est capable le condylure étoilé, explique Kenneth Catania, neuroscientifique à l'université Vanderbilt.

« Si j'utilise souvent le mot "incroyable", c'est parce que c'est vraiment ce que m'inspirent ces animaux », explique-t-il. En fait, il a utilisé ce mot dix fois pour les décrire lors de notre conversation.

En avril 2017, Kenneth Catania a présenté trois décennies de recherches lors de la réunion annuelle de Biologie expérimentale tenue à Chicago, dans le cadre d'un symposium sur l'anatomie des créatures les plus extraordinaires.

 

POINT DE CONTACT

En tant que principal expert mondial du condylure étoilé, Ken Catania est lui-même un peu bizarre.

La plupart des biologistes étudient une poignée d'espèces, et certains désapprouvent même le fait que les étudiants choisissent un animal en particulier. Mais Catania plaide en faveur de l'étude des bizarreries du monde, des créatures dont les capacités exacerbées révèlent des choses sur notre fonctionnement à tous.

« L'évolution a résolu un grand nombre de problèmes de différentes manières », dit-il. « Nous pouvons apprendre beaucoup de choses de cette diversité. »

Par exemple, l'étude du toucher dans le nez sensible du condylure étoilé a révélé des indices sur le fonctionnement du toucher au niveau moléculaire.

L'organe tactile remarquablement sensible qui donne son nom au condylure étoilé aide l'animal à trouver de petites proies.

PHOTOGRAPHIE DE Kenneth Catania

Catania a découvert que le motif d'étoile géante, qui forme l'étrange nez du condylure étoilé, est imprimé directement dans l'anatomie du cerveau. Chaque fois que cette taupe frappe le sol avec son nez, elle crée une vue en forme d'étoile de son environnement, et ces images s'assemblent dans son cerveau comme les pièces d'un puzzle.

 

CAPABLE DE SOULAGER NOS PEINES ?

« Comparé aux autres sens, nous en savons très peu sur le toucher », estime la neuroscientifique Diana Bautista, qui étudie la douleur et les démangeaisons à l'université de Californie à Berkeley.

Lorsque Diana Bautista a appelé Catania pour lui proposer de collaborer, il a insisté pour qu'elle l'accompagne collecter des condylures étoilés dans la campagne de Pennsylvanie. Creuser pour trouver des taupes dans leurs terriers dans une zone humide était un travail difficile pour elle.

Le condylure étoilé est la seule espèce de taupe - il en existe 39 - qui vit dans les marécages et les marais. Son museau si sensible a peut-être évolué pour l'aider à dévorer rapidement de nombreuses petites proies au corps mou dans un environnement gorgé d'eau.

En collaboration avec Catania, Bautista a découvert des molécules dans le nez du condylure étoilé qui l'aident à transformer une force physique - qu'il s'agisse du frôlement d'une plume ou d'une piqûre - en signaux électriques.

Étant donné que nombre de ces molécules se retrouvent également chez les humains, une telle compréhension pourrait conduire à de nouveaux traitements contre la douleur.

 

ENCORE PLUS DE MYSTÈRES

Il existe de nombreux mystères sur les condylures étoilés que Catania aimerait encore résoudre : peuvent-ils ressentir des textures détaillées en un seul toucher ?

Quels gènes et quelles molécules permettent au nez du condylure étoilé de se développer, et comment son cerveau amplifie-t-il si fortement les signaux tactiles ? Le condylure étoilé n'hiberne pas, alors comment fait-il pour que son nez sensible continue de fonctionner lorsqu'il plonge dans l'eau glacée ?

Toutes ces questions requièrent bien le dévouement plein et entier d'un scientifique amoureux de l'étrange et qui n'a pas peur de se mouiller.

Cet article a initialement paru sur le site nationalgeographic.com en langue anglaise.

Lire la suite

Vous aimerez aussi

Animaux
Pendant le confinement, cette soigneuse a recueilli des wombats chez elle
Animaux
Les araignées paons ont recours à des illusions d'optique pour envoûter leur partenaire
Animaux
Favorisés par le réchauffement climatique, les ratons laveurs colonisent la planète
Animaux
Cette communauté indienne a appris à co-exister avec les léopards
Animaux
Tour du monde avec des chats de rues

Découvrez National Geographic

  • Animaux
  • Environnement
  • Histoire
  • Sciences
  • Voyage® & Adventure
  • Photographie
  • Espace
  • Vidéos

À propos de National Geographic

S'Abonner

  • Magazines
  • Newsletter
  • Livres
  • Disney+

Nous suivre

Copyright © 1996-2015 National Geographic Society. Copyright © 2015-2021 National Geographic Partners, LLC. Tous droits réservés.