Animaux

Ne vous fiez pas à la frimousse de ces écureuils : nombre d'entre eux sont cannibales

Vous trouvez que les écureuils sont mignons ? Ce qui suit risque de vous faire changer d’avis : des scientifiques ont observé des actes de cannibalisme dans le Yukon, au Canada.

De Jason Bittel

La mort a différents visages pour les écureuils roux du Yukon : celui des oiseaux de proie dans les arbres et des lynx au sol. Mais parfois, elle prend un visage familier, celui d’un des leurs.

Publiée cette semaine dans la revue The Scientific Naturalist, une étude révèle que des bébés écureuils roux américains sont souvent tués par des mâles vivant dans la région. Des cas de cannibalisme ont également été signalés.

Alors qu’elle effectuait des recherches dans le cadre du Kluane Red Squirrel Project, à proximité du lac Kluane dans le Yukon au Canada, Jessica Haines, de l’Université de l’Alberta, a été témoin de quelques-unes de ces agressions.

C’est en 2014 que la chercheuse observe pour la première fois ce comportement atroce. Un écureuil mâle, qu’elle reconnaît grâce au marqueur de couleur qu’il porte comme d’autres individus mâles, grimpe jusqu’au nid d’une femelle juché dans un arbre et plante ses dents dans un bébé écureuil, qui tombe entre les branches et meurt. Une semaine plus tard, Jessica Haines découvre un second bébé écureuil mort. Puis, c’est la portée toute entière qui finit par disparaître.

Grâce à une analyse ADN, Jessica Haines et ses collègues ont pu constater que les écureuils à l’origine des infanticides n’étaient pas les pères des bébés. Les scientifiques ont également découvert que le nombre d’infanticides grimpe en flèche les années où la nourriture est abondante.

Tuer plus de bébés écureuils les « bonnes » années peut paraître illogique. Toutefois, il faut savoir que lorsque la nourriture est abondante, les femelles ont tendance à avoir deux portées dans l’année. Pendant le premier cycle de reproduction, les femelles s’accouplent avec plusieurs mâles : par conséquent, ces derniers ne peuvent pas savoir quels petits sont les leurs. Mais si un mâle tue tous les petits de la portée, alors la femelle arrête de produire du lait et peut à nouveau s’accoupler. Cela permet au mâle en question de garder la femelle et de s’assurer que seule sa progéniture naîtra plus tard dans l’année.

Jessica Haines confie qu’elle a hâte de nous faire découvrir la face cachée de cet animal que nous pensons si bien connaître.

« Les écureuils mangent également des bébés lapins, des oisillons et les œufs des oiseaux », a-t-elle ajouté.

 

DES ÉCUREUILS ROUX MORDEURS

Les infanticides ne sont pas rares dans le règne animal. Chez certaines espèces, comme les lions, il arrive que les mâles qui viennent de gagner une troupe tuent tous les jeunes de celle-ci.

Mais la plupart d’entre nous n’imagine pas les écureuils, ces petits animaux duveteux et qui font de petits bruits adorables, comme une des espèces capables de commettre des infanticides.

Pour Jessica Haines, les écureuils sont soit perçus comme des animaux de compagnies, soit comme des nuisibles. En vérité, les écureuils roux américains sont des animaux sauvages qui font ce qu’ils doivent faire pour survivre.

La biologiste a également noté que parfois, les carcasses des petits semblaient être mangées par les mâles. Elle a aussi observé des écureuils mâles enterrer les corps pour, probablement, les manger plus tard.

Ce comportement est commun chez les écureuils, connus pour stocker toutes sortes d’aliments dans leurs cachettes souterraines. Jessica Haines a déclaré avoir vu des champignons séchés et des pattes de lapin, et une fois, une mâchoire de coyote.

« La cachette se trouvait non loin de l’autoroute, le coyote avait certainement été percuté par un véhicule », a expliqué la biologiste.

D’après John Koprowski, biologiste conservationniste à l’Université de l’Arizona et auteur de Squirrels of the World, le cannibalisme est constaté chez la grande majorité des espèces d’écureuils.

« L’influence de "l’infanticide" sur l’évolution du comportement des animaux est certainement plus importante que ce que nous pensons », a-t-il ajouté.

 

LE MYSTÈRE DES PINS

Nous savons désormais que les écureuils roux du Yukon commettent des infanticides et que la pratique augmente les années où les graines des pins blancs sont en abondance. Toutefois, un mystère doit encore être résolu par les scientifiques.

« Apparemment, les écureuils sont capables de prédire quand aura lieu une année où les graines seront nombreuses », a déclaré Jessica Haines.

Les années où les graines sont en abondance, les femelles ont plus de petits. La période de reproduction a lieu en février ou en mars et les cônes des pins blancs ne tombent pas avant l’automne. Le pic d’infanticides se produit avant même que les cônes des pins ne soient sortis. Comment les écureuils peuvent-ils donc savoir qu’il y aura beaucoup de graines à manger cette année-là ?

Pour Jessica Haines, les écureuils ont un pressentiment. Les années où les graines sont abondantes, les plantes contiennent plus d’hormones appelées gibbérelines. Il se peut donc que les petits mammifères les décèlent au printemps lorsqu’ils se nourrissent de bourgeons d’arbres.

Pour résumer, nous avons encore beaucoup à apprendre sur ces animaux qui semblent si ordinaires. Jessica Haines indique que le Kluane Red Squirrel Project a été créé il y a près de 30 ans.

« Après tout ce temps, nous apprenons encore beaucoup sur les écureuils ».

Lire la suite