Tout savoir sur le Renard polaire

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le renard polaire avec des photos, des vidéos, des informations et des renseignements National Geographic.

De N/A

Le renard polaire est un animal incroyablement robuste qui peut survivre aux températures glaciales de l’Arctique, lesquelles peuvent descendre jusqu’à -50 °C dans les régions sans arbres où il habite. Ses pieds sont recouverts de fourrure, et il possède de courtes oreilles et un petit museau ; ces attributs sont autant d’adaptations au climat polaire. Le renard polaire vit dans un terrier, et, en cas de blizzard, il peut creuser un tunnel dans la neige pour s’abriter.

 

ADAPTATION À L'ARCTIQUE

Le renard polaire possède une magnifique fourrure blanche (parfois bleu-gris) qui lui permet un camouflage très efficace en hiver. Grâce à ses teintes naturelles, il peut se fondre dans la neige et la glace omniprésentes de la toundra. Au changement de saison, la fourrure du renard change elle aussi et adopte une apparence brune ou grise qui maintiendra son camouflage parmi les roches et les plantes de la toundra au printemps.

Avec ces couleurs, le renard est un chasseur efficace de rongeurs, d’oiseaux et même de poissons. Cependant, en hiver, les proies peuvent manquer au niveau du sol. À cette époque, le renard polaire suit alors le prédateur dominant de la région, l’ours polaire, pour se nourrir des restes qu’il laisse derrière lui. Le renard se nourrit également de légumes quand il arrive à en trouver.

Sa queue, à la manière de celle d’un chat, lui apporte de l’équilibre. Elle lui est en plus particulièrement utile comme couverture chaude dans ce climat froid.

Les renardes femelles donnent naissance chaque printemps à une portée de 14 petits. 

 

EN BREF :

Statut : Préoccupation mineure

Type : Mammifère

Régime alimentaire : Omnivore

Durée de vie moyenne à l’état sauvage : 3 à 6 ans

Taille : Tête et corps, 46 à 68 cm ; queue, jusqu’à 35 cm

Poids : 3 à 8 kg

Lire la suite