Animaux

Vidéo : le vol du colibri au ralenti

Depuis des décennies, le vol multidirectionnel du plus petit oiseau du monde intrigue les biologistes. Des caméras haute vitesse commencent à en percer les secrets.

De National Geographic

Une équipe de biomécaniciens américains a fait une découverte étonnante : le colibri, cet oiseau pas plus gros qu’une amande, est capable de battre des ailes à l’envers.

Pendant longtemps, il a été difficile d’observer l’animal, qui peut peser moins de 2 g. Trop rapide, trop petit. Mais les scientifiques de l'université de Caroline du Nord ont trouvé la solution. Ils ont utilisé un ingénieux système de caméra à haute vitesse, qui filme 1 000 images par seconde, couplé à une technique d’imagerie à rayons X.

Et ce qu’ils ont observé est fascinant : non seulement le colibri bat des ailes de haut en bas, comme les autres oiseaux, mais il lui arrive aussi d’effectuer le mouvement inverse, de bas en haut, accompagné d’une légère rotation. L’intérêt de cette technique, qui s’apparente plus au vol des insectes qu’à celui des autres volatiles ? Elle lui permet de voler vers l’arrière. 

Lire la suite