CONTENU PARTENARIAL POUR

nespresso logo
 ...

Après des décennies de conflit, le café revient enfin dans le Caquetá

Dans cette région isolée de l’Amazonie colombienne, les agriculteurs s’associent à Nespresso pour relancer la culture d’un café de grande qualité.

Par Jack Neighbour

PHOTOGRAPHIE PAR RENA EFFENDI

Retour dans les montagnes

Dans les profondeurs de l’Amazonie colombienne, l’épaisse forêt tropicale et les pluies abondantes créent des conditions idéales pour cultiver un café d’exception. Suite à la signature en 2016 d’un accord de paix historique mettant fin à cinquante ans de conflit dans la région, les caféiculteurs Don Fernando Pedreros Muños (tout à gauche) et Don Edgar Otavo Martin (tout à droite) se sont associés au Programme Nespresso AAA pour une Qualité Durable™ pour pérenniser la culture du café et assurer l’avenir de leurs familles.

Photographie par Rena Effendi

Un café qui s’épanouit dans la jungle

Adorant l’ombre, les caféiers produisant de l’arabica s’épanouissent en haute altitude où les températures sont plus basses. La jungle humide du Caquetá est une serre naturelle qui permet d’obtenir un café d’exception. Si cet environnement est idéal pour cultiver le café Amazonas de la région, le terrain escarpé et les pluies saisonnières, en revanche, constituent un vrai défi pour les caféiculteurs qui souffrent de faibles rendements, et manquent de machines modernes pour traiter le café et d’un accès aux marchés mondiaux. Mais des programmes de formation spécialisés sont en train de changer la donne.

Photographie par Rena Effendi

Un héritage source de fierté

Ayant racheté la ferme de ses parents il y a environ 12 ans, Don Fernando ne voit pas seulement la culture du café comme un moyen de gagner sa vie. C’est également son héritage. Un savoir appris auprès de ses parents qu’il souhaite transmettre à ses enfants. Depuis qu’il travaille avec le programme AAA, il a pu acheter une exploitation plus grande et est devenu l’un des visages du renouveau au sein de sa communauté. Les autres agriculteurs viennent désormais le voir pour recevoir des conseils et rejoindre le programme après avoir vu les effets que la culture d’un café de qualité peut avoir dans le Caquetá.

Photographie par Rena Effendi

Un café de qualité pour une vie meilleure

Don Fernando profite d’une pause bien méritée avec sa famille. Depuis qu’il travaille avec Nespresso, il reçoit une assistance continue et des formations agricoles qui lui ont permis d’accroître la productivité de sa ferme, lui assurant en retour des revenus plus élevés et plus stables. Fort de la certitude que le café est désormais une activité durable et lucrative, Don Fernando peut prendre du recul et commencer à planifier son avenir en agrandissant son exploitation, sachant qu’il pourra subvenir aux besoins de sa famille et passer plus de temps avec ses enfants.

Photographie par Rena Effendi

Transmettre la connaissance

Tout comme ses parents avant lui, Don Fernando enseigne à son fils les subtilités de la production d’un arabica de qualité. Faire partie du Programme Nespresso AAA pour une Qualité Durable™ l’aide à perpétuer l’histoire et les traditions caféicoles de sa famille. Il peut ainsi partager avec ses enfants le meilleur des techniques familiales et des pratiques durables de Nespresso.

Photographie par Rena Effendi

Le retour du café

Don Edgar est un autre caféiculteur de la région. Sa famille produisait également de l’arabica avant que l’instabilité politique ne la pousse à prendre la difficile décision de quitter ses terres. À l’époque, la menace des combats rendait la culture et le transport du café bien trop dangereux. Il était quasiment impossible de trouver les employés nécessaires à la récolte du café. Mais le retour de la paix a permis aux agriculteurs tels que Don Edgar de revenir et de rebâtir leurs fermes, grâce à la formation et aux garanties financières apportées par Nespresso, pour en faire des exploitations pérennes.

Photographie par Rena Effendi

Les routes du Caquetá

Don Edgar mène sa mule d’un pas assuré sur une passerelle, le long du chemin escarpé qui sépare sa ferme de la coopérative de café. En raison du terrain montagneux de la région, certaines fermes sont à plus d’une heure de la route la plus proche et ces familles ont du mal à transporter les grains récoltés. Si les mules restent le meilleur moyen de transporter le café, les infrastructures s’améliorent progressivement et le prix élevé payé pour ce café de qualité vient récompenser les efforts fournis.

Photographie par Rena Effendi

La promesse d'un avenir meilleur

Pour beaucoup de couples du Caquetá, la caféiculture ouvre la voie à un avenir meilleur. Il s’agit souvent du principal moyen de subvenir aux besoins de leur famille. Mais c’est aussi une passion et une tradition qu’ils souhaitent transmettre à leurs enfants. Alors que les troubles des dernières décennies avaient presque éradiqué ce mode de vie, un soutien adapté reposant sur des formations, du matériel et des investissements continus incite et aide les agriculteurs à préserver ces traditions. Et au fil des années à venir, cette aide permettra au monde entier de savourer le café exceptionnel qu’ils produisent.
Vous trouverez d’autres histoires de café ici.

Photographie par Rena Effendi

Découvrez National Geographic

  • Animaux
  • Environnement
  • Histoire
  • Sciences
  • Voyage & Adventure
  • Photographie
  • Espace
  • Vidéos

À propos de National Geographic

S'Abonner

  • Magazines
  • Newsletter
  • Livres
  • Disney+

Nous suivre

Copyright © 1996-2015 National Geographic Society. Copyright © 2015-2017 National Geographic Partners, LLC. Tous droits réservés.