CONTENU PARTENARIAL POUR

nespresso logo
 ...

Une étonnante technique donne au café de Sumatra sa saveur unique

Dans une région où l’humidité complique le séchage du café, les caféiculteurs indonésiens utilisent la technique de " déparchage humide" qui donne aux grains des notes douces et un caractère terreux.

Par Jack Neighbour

PHOTOGRAPHIE PAR RENA EFFENDI

De petits producteurs pour de grandes saveurs

Depuis plus de 10 ans, Iswandi produit du café sur sa petite ferme du village de Karang Rejo. Son exploitation de 0,75 hectare est typique de la province d’Aceh, la plus septentrionale de l’île indonésienne de Sumatra. Iswandi fait partie des 1 800 agriculteurs de la région qui travaillent avec une nouvelle coopérative pour mettre en commun leurs ressources, leurs techniques et leur café. Fairtrade International et le Programme Nespresso AAA pour une Qualité Durable™ aident la coopérative et les agriculteurs à améliorer la productivité des plantations, et soutiennent financièrement leur communauté en assurant une qualité cohérente.

Photographie par Rena Effendi

Le secret du déparchage humide

En raison de l’humidité élevée, le séchage des grains de café est délicat à Aceh. Pour y remédier, après la fermentation (le processus qui permet aux bactéries de décomposer le mucilage et de libérer les grains de café), le café est brièvement séché pendant la nuit, puis, l’enveloppe (parche) est retirée alors que les grains sont encore très humides. Cette technique de « déparchage humide » contribue également aux notes fraîches et boisées du café.

Photographie par Rena Effendi

Du caféier jusqu’à la vente en une semaine

Après le déparchage humide, les agriculteurs font sécher les grains nettoyés dans leur jardin, dans le cadre d’un processus très rapide qui livre le café à l’acheteur 7 jours après la récolte. Cette disposition des grains verts permet à la chaleur du soleil de les sécher plus rapidement et d’obtenir des saveurs plus intenses. Ils sécheront ici deux à trois jours avant d’être ramassés et vendus.

Photographie par Rena Effendi

Né pour cultiver

Comme Ismono et Naswati, les agriculteurs locaux sont fiers de leurs traditions caféicoles, à tel point que l’expression « être né sur une branche de caféier » est courante dans la région. Depuis que Nespresso et Fairtrade sont intervenus en créant une coopérative, ils sont nombreux à en voir les avantages. Nespresso paie une prime pour chaque livre de café, ce qui permet aux agriculteurs d’investir dans leur communauté en rénovant du matériel, en finançant un programme de retraite ou en créant des ateliers pour diffuser les bonnes pratiques enseignées par les agronomes Nespresso. Ces efforts perpétuent l’héritage caféicole de la région pour de nombreuses générations.

Photographie par Rena Effendi

S’assurer que la qualité profite à tous

Pendant la saison des récoltes, Yanti travaille dans le village de Pante Raya Dalam, dans la région de Wih Pesam. Ayant quitté Kuala Simpang, une ville éloignée de cette région, pour vivre ici avec son époux, elle subvient depuis 11 ans aux besoins de sa famille en aidant les agriculteurs à cueillir leurs cerises de café. Les caféiculteurs membres du programme Nespresso AAA proposent aux travailleurs saisonniers de meilleures conditions de travail et leur apprennent à ne cueillir que les cerises rouges pour garantir la qualité du café. Grâce aux primes versées par Nespresso pour ces grains, les agriculteurs peuvent payer correctement leurs employés.

Photographie par Rena Effendi

Une communauté prospère grâce au café

Ardiansyah et Rahmah font sécher le café qu’ils récoltent et traitent sur leur exploitation d’1,5 hectare dans le village de Pante Raya. En plus de leur activité agricole, tous deux sont enseignants. Ardiansyah enseigne dans un lycée proche et Rahmah travaille dans une école maternelle voisine. Les délais de production courts leur permettent de mener ces deux activités et de contribuer à deux ressources essentielles : l’éducation des générations futures et un café de qualité. Ils enseignent jusqu’à midi avant de retourner sur leur plantation. Le fonds de retraite de la coopérative leur permettra de continuer à percevoir des revenus après avoir passé leur vie au service de la communauté.

Photographie par Rena Effendi

Le collecteur de café d’Aceh

En plus de gérer son exploitation, Iswandi récolte le café de la région. Il achète les cerises de café récoltées par les agriculteurs locaux et les traite, avec ses propres récoltes, en respectant des normes de qualité élevées, depuis la fermentation jusqu’au déparchage humide, avant de les vendre à la coopérative de la ville. Travailler avec Iswandi permet à Nespresso d’acheter les grains produits par toutes les fermes de la région et de bâtir des infrastructures qui simplifient l’accès des cultivateurs au marché mondial du café.
Vous trouverez d’autres histoires de café ici.

Photographie par Rena Effendi

Découvrez National Geographic

  • Animaux
  • Environnement
  • Histoire
  • Sciences
  • Voyage & Adventure
  • Photographie
  • Espace
  • Vidéos

À propos de National Geographic

S'Abonner

  • Magazines
  • Newsletter
  • Livres
  • Disney+

Nous suivre

Copyright © 1996-2015 National Geographic Society. Copyright © 2015-2017 National Geographic Partners, LLC. Tous droits réservés.