Environnement

Avant le déluge : Leonardo DiCaprio en croisade pour la planète

L’acteur américain Leonardo DiCaprio était de passage à Paris hier pour l’avant-première française du film Avant le déluge, qui s’alarme des conséquences du réchauffement climatique. Un documentaire à découvrir sur la chaîne National Geographic. Jeudi, 9 novembre

De Olivier Liffran

Le paradis, le règne des hommes, puis l’enfer. Lorsqu’il était enfant, Leonardo DiCaprio était fasciné par les trois volets du triptyque Le Jardin des délices terrestres, peint par Jérôme Bosch au XVIe siècle. Aujourd’hui, le tableau symbolise aux yeux de l’acteur notre destin : celle d’une humanité capable de “dégrader et de détruire en toute conscience son paradis”.

C’est par ces mots que commence le documentaire Avant le déluge, dont Leonardo DiCaprio est à la fois le producteur et le principal protagoniste. Sous la coupole du théâtre du Châtelet, à Paris, la star est venue présenter ce film coup-de-poing sur l’état de notre planète. “Le temps presse, la Terre a terriblement besoin de notre aide”, a-t-il déclaré, aux côtés de la maire de Paris, Anne Hidalgo, et de la ministre de l’Environnement, Ségolène Royal.

Cette urgence à agir, Leonardo DiCaprio l’a constatée tout au long de son tour du monde, qui aura duré trois ans. Filmé par le réalisateur Fisher Stevens, l’acteur nous entraîne à Sumatra, où des forêts humides sont incendiées pour laisser place à des cultures de palmiers à huile, dans des mégapoles chinoises recouvertes d’un épais smog ou au-dessus des sables bitumineux de l’Alberta (Canada), d’où s’échappent de larges volutes de fumées toxiques.

On peut également voir l’acteur en train de s’approcher d’une crevasse, en Arctique. “Oh mon Dieu, regarde comme c’est violent !”, s’exclame-t-il. En contrebas, un torrent s’écoule furieusement vers la mer. La fonte des glaces est bien plus rapide que prévu. Autant d’images chocs destinées à contrer ceux qui nient le changement climatique.

« Nous assistons à la plus grande crise que l’humanité ait jamais connue », a déclaré Leonardo DiCaprio, qui a néanmoins souligné le succès de la COP21 organisée en France en décembre 2015. « Un premier pas qui donne espoir », a-t-il jugé.

Lire la suite