L’année 2020 devrait être l’année la plus chaude jamais enregistrée

Des records de températures pourraient être atteints en 2020 malgré la baisse des émissions de CO2 relative à la pandémie de COVID-19.

Tuesday, May 12, 2020,
De Mehdi Benmakhlouf
Des rêveurs

Une famille touareg fait la sieste à l’ombre afin d’éviter la chaleur de la journée près de Tombouctou, au Mali. Au cours des dernières années, les sécheresses dans le pays sont devenues à la fois plus fréquentes et plus sévères.

Photographie de JOANNA B. PINNEO, NATIONAL GEOGRAPHIC CREATIVE

L’année 2020 aurait « 75 % de chances d’être l’année la plus chaude jamais enregistrée » depuis le début des relevés de températures en 1880, selon les scientifiques américains du Centre National pour l’Environnement et l’Information. Ceux-ci affirment également que 2020 sera - avec une probabilité de 99 % - dans le top 10 des années les plus chaudes jamais enregistrées.

« Il a été constaté que la baisse des émissions mondiales de dioxyde de carbone relative à la pandémie de COVID-19 pourrait être suffisamment importante pour ralentir l'accumulation de CO2 dans l'atmosphère cette année mais il est trop tôt pour évaluer pleinement l’effet potentiel du COVID-19 sur les systèmes terrestres » affirme Nicola Maxey, scientifique au Met Office, l’agence météorologie national du Royaume-Uni. Le Met Office prévoit que la température moyenne mondiale pour 2020 se situera entre 0,99°C et 1,23°C (avec une estimation centrale de 1,11°C) au-dessus des moyennes enregistrées les années précédentes.

L’agence météorologique anglaise effectue chaque jour des dizaines de milliers de relevés de température sur terre et en mer à travers le monde. Ces chiffres sont vérifiés avant d'être utilisés pour calculer la température moyenne mondiale. À partir de ces enregistrements, les chercheurs peuvent observer quels mois et années sont les plus chauds et peuvent ainsi tirer des conclusions sur l’évolution climatique générale.

« L’année la plus chaude jamais enregistrée est 2016, nous prévoyons que 2020 sera l’une des plus chaudes. Nous ne garantissons pas qu’elle battra 2016, mais il y a de fortes chances… » affirme Nicola Maxley.

 

DES RECORDS POUR LES PREMIERS MOIS DE 2020

Janvier 2020 a été le mois de janvier plus chaud jamais enregistré. En Europe les températures enregistrées étaient supérieures de +3.1°C aux moyennes observées entre 1981 et 2010.

Février suivait la même tendance dans presque toute l’Europe. À titre d’exemple, pendant deux mois consécutifs, le ville d’Helsinki a dépassé de 5°C les températures relevées entre 1981 et 2010.

Le mois de mars semblait moins alarmant mais « avril 2020 était à égalité avec le mois d'avril le plus chaud jamais enregistré (avril 2016), avec des températures particulièrement supérieures à la moyenne sur le nord et le centre de l'Eurasie » selon Le Copernicus Climate Change Service.

Le reste de l'année pourrait bien suivre cette chaude tendance.

Lire la suite