Cinq façons de rendre les emballages de produits de beauté plus durables

Les produits de beauté que nous utilisons chaque jour peuvent-ils utiliser des emballages plus durables ? Si on change notre façon de raisonner, c’est tout à fait possible.

Publication 21 mars 2022, 15:38 CET
L’emballage cosmétique peut-il devenir écologique ?
Des emballage excessifs peuvent causer des problèmes pour la planète : Imogen Napper, biologiste marine et exploratrice National Geographic, explique comment la rendre plus respectueuse de l’environnement.

Un albatros se fraye un chemin sur une plage jonchée de déchets plastiques, picorant une capsule de bouteille décolorée qu’il a prise pour de la nourriture. Les emballages, qu’il s’agisse de sacs ou de bouteilles, représentent une part considérable des douze millions de tonnes de plastique qui se déversent chaque année dans nos océans. Mais les marques responsables, y compris les marques de produits de beauté, prennent des mesures pour répondre à cet enjeu de taille : elles explorent, innovent et investissent dans des méthodes alternatives pour créer des emballages plus durables. Voici cinq façons dont l’industrie de la beauté s’efforce de créer des emballages plus durables.

Limiter les emballages inutiles

Les emballages remplissent de nombreuses fonctions, notamment celles de contenir et de conserver un produit. Le problème, c’est que les emballages plastique à usage unique finissent dans les décharges et polluent l’environnement. L’une des façons de réduire ces déchets consiste à limiter les emballages inutiles. Imaginez un paquet en plastique surdimensionné contenant un petit tube de baume à lèvres. Le tube de baume à lèvres est largement suffisant, et le reste de l’emballage plastique n’est probablement là que pour mettre le produit en valeur dans le rayon. Il est d’ailleurs souvent immédiatement jeté car superflu. Les marques de produits de beauté responsables examinent activement la façon dont elles pourraient optimiser leurs emballages afin de réduire leur utilisation de plastique. Garnier a par exemple, supprimé les emballages inutiles de ses produits et a repensé le shampooing dans un format solide permettant d’utiliser de petits emballages en carton au lieu de bouteilles en plastique.

Zéro plastique vierge

Qu’il s’agisse de la nourriture, des boissons, des médicaments ou encore des cosmétiques, les emballages sont responsables d’environ la moitié des déchets plastiques dans le monde. Mais tous les plastiques ne sont pas égaux, et cela affecte considérablement l’impact environnemental des sacs, bouteilles, bocaux et tubes que nous utilisons. Le plastique vierge est un nouveau plastique créé directement à partir de combustibles fossiles : il existe déjà plus de huit milliards de tonnes de plastique et il faut environ 400 ans pour que le plastique se décompose. Ne pas fabriquer de plastique vierge est une priorité. C’est là qu’intervient le recyclage. Bien que tous les plastiques ne soient pas recyclables et que tous les plastiques recyclables ne soient pas recyclés, des marques responsables comme Garnier s’efforcent d’éliminer l’utilisation de plastique vierge en utilisant uniquement du plastique recyclé qui peut être recyclé à nouveau, créant ainsi un modèle durable et circulaire pour leurs emballages.

Huit milliards de tonnes de plastique vierge sont créées chaque année, et seule une petite proportion est actuellement recyclée. Le fait de n’utiliser que du plastique recyclé donne une raison d’être aux déchets plastiques existants, en les préservant de l’environnement et en les plaçant dans un circuit fermé.

PHOTOGRAPHIE DE Shutterstock

Passer au carton

Solide, polyvalent et fabriqué à partir de pâte de bois, c’est un matériau d’emballage populaire qui présente de nombreux avantages : il peut provenir de sources durables, a une faible empreinte carbone et peut être recyclé facilement et efficacement, ce qui en fait une alternative intéressante au plastique. Malgré cela, l’excès d’emballages en carton peut également être problématique s’il exerce une pression sur les ressources forestières. Il est donc essentiel que les matériaux proviennent de sources durables et qu’ils soient issus de techniques forestières responsables. Garnier a récemment poussé encore plus loin les possibilités de substituer le carton au plastique en développant un moyen de remplacer près de la moitié du plastique des tubes en plastique par du carton provenant de sources durables.

Solide, durable, recyclable, le carton est une alternative intéressante face au défi des emballages plastiques.

PHOTOGRAPHIE DE Shutterstock

Privilégier les formats familiaux

Certains produits de beauté sont utilisés quotidiennement - shampooings, gels douche, crèmes pour la peau, nous pourrions chacun utiliser jusqu’à 800 bouteilles de shampooing au cours de notre vie. Avec de tels volumes, il serait plus pertinent de proposer des formats familiaux ou économiques, et diminuer ainsi de façon conséquente l’utilisation d’emballage. En effet, lorsque l’on double la quantité de produit, il n’est pas nécessaire de doubler la quantité d’emballage. Par exemple, les éco-recharges Ultra Doux* 500 ml de Garnier utilisent 80 % de plastique en moins que deux flacons à usage unique de 250 ml, grâce à leur plus grand format et à leur système de recharge. Les emballages de grande taille sont donc beaucoup plus respectueux de l’environnement.

Les bouteilles plus grandes sont beaucoup plus économiques en ce qui concerne la quantité de plastique utilisée : une quantité double de produit ne nécessite pas une quantité double d’emballage. Les éco-recharges Ultra Doux de Garnier utilisent 80 % d’emballage en moins que deux bouteilles de shampooings classiques à usage unique.

PHOTOGRAPHIE DE Garnier

Recharge et réutilisation

L’un des principaux problèmes liés aux emballages est l’utilisation de bouteilles en plastique sur une courte période, puis leur destruction, même si c’est dans la poubelle de recyclage. L’une des solutions pourrait être de recharger et de réutiliser une bouteille plusieurs fois, et ainsi diminuer son impact environnemental. Cela a conduit certaines marques de produits de beauté à encourager leurs clients à acheter une bouteille réutilisable à vie, qu’ils peuvent remplir de produit soit dans un magasin, soit en la renvoyant à la marque. Cette nouvelle façon d’acheter des produits de beauté pourrait mettre du temps à s’imposer : les consommateurs ont longtemps résisté aux tasses à café réutilisables. Pour encourager ce changement, Garnier a développé une bouteille en aluminium rechargeable, dont le design attrayant vise à rendre la bouteille elle-même désirable, un article que les gens veulent garder et réutiliser.

Par nécessité, les produits de beauté doivent être emballés sous toutes leurs formes. Cela place l’industrie de la beauté dans une position unique et puissante pour entraîner un changement positif en matière d’optimisation des emballages, en innovant, investissant et en donnant l’exemple. Grâce aux marques de produits de beauté responsables qui s’engagent à proposer des emballages plus durables (ainsi que des produits plus durables), nous sommes de plus en plus nombreux à pouvoir faire des choix plus responsables dans nos habitudes quotidiennes, ce qui contribue à préserver la santé et les ressources naturelles de notre planète.

Pour en savoir plus sur la transformation durable de Garnier, cliquez ici.

 

*Les noms des gammes peuvent varier en fonction des exigences locales.

Lire la suite

Vous aimerez aussi

Environnement
Nucléaire, énergies renouvelables, vers quelle transition énergétique se tourner ?
Environnement
L’emballage cosmétique peut-il devenir écologique ?
Environnement
La réserve naturelle des Terres australes françaises devient la deuxième plus grande réserve au monde
Environnement
Le point commun des rivières du monde entier ? Les résidus de médicaments
Environnement
Les compétitions sportives internationales et la question de la responsabilité climatique

Découvrez National Geographic

  • Animaux
  • Environnement
  • Histoire
  • Sciences
  • Voyage® & Adventure
  • Photographie
  • Espace
  • Vidéos

À propos de National Geographic

S'Abonner

  • Magazines
  • Newsletter
  • Livres
  • Disney+

Nous suivre

Copyright © 1996-2015 National Geographic Society. Copyright © 2015-2021 National Geographic Partners, LLC. Tous droits réservés.