6 événements célestes qui hanteront la nuit d'Halloween

Au programme des spectacles célestes de ce 31 octobre : une planète géante cadavérique et un monstre de mer cosmique.lundi 30 octobre 2017

À la nuit tombée, alors que les petits vampires et gobelins s'aventurent en quête de bonbons, le ciel nocturne de cette nuit d'Halloween vaut le détour si vous souhaitez apercevoir quelques apparitions célestes frissonnantes.

À condition que vous sachiez où et quand regarder, vous pourrez apercevoir une myriade de monstres cosmiques se tapissant dans les nuits automnales de l'hémisphère Nord.

Voici notre sélection parmi les objets célestes les plus inquiétants que vous pourrez débusquer à l'œil nu ou à l'aide de vos jumelles, si vous prenez le risque d'y jeter un œil.

 

INEPTIES LUNAIRES

 

Seul et unique compagnon naturel de notre Terre, la lune est l'objet céleste le plus grand et le plus brillant que compte notre ciel nocturne. Rien de surprenant, donc, au fait qu'elle ait inspiré d'innombrables histoires terrifiantes à travers les cultures du monde entier.

Il y a plusieurs siècles déjà, la lune inspirait des légendes lugubres chez les Aztèques du Mexique et chez les Maoris de Nouvelle-Zélande. Selon eux, la lune traverserait le ciel, traquerait les malheureux individus se promenant à la nuit tombée et les engloutirait. Dans les cultures du monde entier, la lune était réputée pour rendre fou : le terme anglais « lunacy » (qui signifie démence, en français) vient de la déesse de la Lune chez les Romains, Luna.

Au cours de cette nuit d'Halloween, la lune gibbeuse ascendante se situera très haut dans le ciel du sud et jettera une ombre pâle aux reflets argentés sur les fêtards costumés.

 

BÉTELGEUSE, BÉTELGEUSE, BÉTELGEUSE

Au cours de la nuit d'Halloween, la constellation d'Orion, également appelée « le chasseur », sera facilement repérable à l'est. Une étoile géante rouge singulière marque l'épaule droite de cette constellation emblématique, superbe exemple de la disparition imminente d'une étoile.

Bételgeuse constitue l'une des plus grandes étoiles à notre connaissance. Si notre soleil venait à être remplacé par ce mastodonte, ses frontières s'étireraient jusqu'à Jupiter et la Terre serait carbonisée en un éclat dans son ventre enflammé. Une détonation signera la disparition de cette étoile massive dans le million d'années à venir, résultant en une supernova si puissante qu'elle pourrait bien briller autant que la pleine lune et être visible en pleine journée.

 

DÉMON CLIGNOTANT

Les adeptes de la menace « un bonbon ou un sort ! » pourront également apercevoir un vampire stellaire. L'étoile Algol, visible à l'œil nu, se trouve dans la constellation de Persée, laquelle s'élèvera au nord-est le soir d'Halloween. Cette étoile marque l'œil de Méduse, figure de la mythologie grecque antique aux cheveux de serpents. Selon la légende, quiconque aurait osé la regarder aurait immédiatement été changé en pierre.

Comme si tout ceci n'était pas assez angoissant, elle semble nous faire un clin d'œil. Algol, qui signifie « tête de vampire », est en réalité composée de deux étoiles qui gravitent l'une autour de l'autre. De notre point de vue, situés à 93 années-lumière, les deux étoiles semblent ne faire qu'une, alors qu'elles sont alignées et qu'une étoile éclipse l'autre environ tous les trois jours. Cet effet donne l'impression qu'Algol s'estompe puis scintille tour à tour.

Cette étoile démoniaque scintillante sera facilement repérable dans la constellation de Persée, située à proximité de la constellation de Cassiopée en forme de « W ». Persée a des allures de « K » oblique et Algol se trouve le long de l'un de ses bras, à quelques degrés seulement de l'étoile brillante Mirfak.

 

MONSTRE DES MERS STELLAIRE

Cetus, la Baleine, couvre une grande partie du ciel et se situe juste en dessous de Pégase, le cheval ailé, et à droite du Taureau. Si cette constellation est traditionnellement associée à l'image de la baleine, de nombreux mythes la présentent comme une chimère terrifiante, dotée d'une tête de dragon et d'un corps de poisson. Dans la mythologie grecque, la princesse Andromède est enchaînée aux rochers d'un rivage en guise de sacrifice à Cetus.

Vers la fin de l'automne, le géant aquatique semblera flotter vers le sud. À l'image des serpents gigantesques du folklore, ce monstre céleste peut s'avérer difficile à apercevoir. Si ses étoiles sont relativement faibles en comparaison à celles des constellations voisines, la Baleine réserve un spectacle magique pour les observateurs du ciel. Surnommée « étoile merveilleuse », l'étoile géante rouge Mira est célèbre pour être la première étoile variable, découverte en 1638. Étonnamment, l'éclat de cette étoile oscille, tour à tour visible à l'œil nu ou perceptible uniquement à travers des jumelles.

 

SATELLITES ZOMBIES

De nombreux satellites en orbite autour de notre planète connaissent une fin enflammée, s'embrasant lors de leur chute dans l'atmosphère terrestre. Certains satellites morts sont condamnés à être des zombies cosmiques et vagabondent dans les ténèbres de l'espace pendant des décennies.

L'ENVISAT, satellite de l'Agence spatiale européenne de la taille d'un autocar scolaire, est l'un de ces satellites ; en mai 2012, après 10 ans passés en orbite, il a tout à coup cessé d'émettre. Il continue de filer autour de notre planète de manière incontrôlable et devrait continuer à le faire pour le siècle à venir, avant de plonger dans l'atmosphère terrestre.

ENVISAT compte désormais parmi des centaines de satellites inertes, de vieux propulseurs de fusées et d'autres débris spatiaux que l'on peut apercevoir en train de voler dans les cieux nocturnes. Leurs surfaces métalliques scintillantes reflètent les rayons du soleil au sol et font de ces objets célestes des sortes d'étoiles étranges et immobiles filant à travers les cieux.

Afin d'augmenter vos chances d'apercevoir un zombie en orbite, connectez-vous à un site de repérage par satellite, comme celui de Heavens Above. Saisissez la ville dans laquelle vous vous trouvez et choisissez votre cible ; les horaires d'observation et la carte du ciel vous indiquant l'heure et l'endroit propices à votre chasse aux zombies apparaîtront.

 

FANTÔMES VIREVOLTANTS

Une aurore scintillant dans l'obscurité pourrait bien être l'un des spectacles les plus envoûtants de cette nuit d'Halloween. Les mois d'octobre et de novembre sont la meilleure période de l'année pour observer une explosion de couleurs déclenchée par l'activité solaire.

Selon les satellites de surveillance solaire, la Terre pourrait être secouée par un courant de vent solaire, prévu entre le 31 octobre et le 1er novembre. Cet Halloween promet donc de belles aurores. Ces lumières spectrales sont généralement aperçues aux hautes latitudes, mais des sursauts d'activité solaire peuvent repeindre le ciel nocturne de banderoles colorées dans des lieux situés plus au sud.

S'il nous est impossible de vous promettre qu'un fantôme coloré fera une apparition là où vous vous trouvez le soir d'Halloween, la seule manière de le découvrir et de sortir et de lever les yeux au ciel.

À vos télescopes !

 

Andrew Fazekas, le spécialiste des cieux nocturnes, est l'auteur de Star Trek: The Official Guide to Our Universe et le présentateur des projections Mankind to Mars proposées par NG Live!. Retrouvez-le sur TwitterFacebook et sur son site.

Lire la suite