Espace

Les rendez-vous célestes à ne pas manquer en octobre

Au programme des plus beaux spectacles cosmiques ce mois d'octobre : une magnifique apparition d'Uranus et une pluie de météores éclatantes. Jeudi, 9 novembre

De Andrew Fazekas

Ce mois d'octobre sera truffé de superbes spectacles célestes, allant d'étoiles filantes tombées d'une comète légendaire à une danse céleste entre la Lune, Mars et Vénus. Une planète lointaine fera également sa plus belle apparition de l'année dans les cieux nocturnes, tandis que la Lune jouera à cache-cache avec une étoile scintillante aux premières lueurs de l'aube.

 

RAPPROCHEMENT ENTRE VÉNUS ET MARS - 5 OCTOBRE

Les spectateurs qui contempleront l'horizon à l'est en fin d'après-midi pourront assister à la réunion planétaire entre Vénus et Mars. Sortez vos jumelles afin de percer la lumière de l'après-midi et de distinguer la scintillante Vénus d'une Mars blême aux teintes rougeâtres, tandis que le duo cosmique semble planer au-dessus de l'horizon.

 

RENCONTRE ENTRE LA LUNE ET L'ÉTOILE ALDÉBARAN - 9 OCTOBRE

Le 9 octobre au matin, la lune gibbeuse descendante se lèvera à l'est et traversera la constellation du Taureau. Sa trajectoire la rapprochera de la brillante étoile aux teintes orangées Aldébaran, œil du taureau légendaire.

 

OCCULTATION DU CŒUR DU LION PAR LA LUNE - 15 OCTOBRE

Les observateurs chanceux auront l'opportunité d'apercevoir la partie de cache-cache entre la Lune et l'une des étoiles les plus brillantes du ciel nocturne. Partez à la recherche du croissant de lune descendant glissant jusqu'à l'étoile Régulus, astre le plus brillant de la constellation du Lion.

À 6h30 (heure française), le duo cosmique apparaîtra à l'est. L'étoile aux reflets bleus et blancs semblera alors clignoter sur la face lumineuse de la Lune, avant de réapparaître dans la face ombragée du satellite environ une heure plus tard. Les spectateurs situés à l'est de l'Amérique du Nord seront les plus chanceux, l'événement y étant visible dans son intégralité. 

 

LUMIÈRES ZODIACALES - DU 15 AU 30 OCTOBRE

Pendant près de deux semaines, les spectateurs situés dans l'hémisphère Nord auront la chance d'assister à un spectacle céleste présenté par les lumières zodiacales, grâce à un ciel presque sans lune lors des heures précédant l'aurore. Ce phénomène est provoqué par le reflet des rayons du soleil sur d'innombrables particules de poussières dispersées entre les planètes le long du plan du système solaire.

Si vous vous trouvez dans la quiétude de la campagne, à l'abri des lumières de la ville, scrutez l'horizon à l'est à la recherche d'une pyramide lumineuse, à l'éclat plus faible que celui de la Voie Lactée. Ce mois-ci, Vénus et Mars apparaîtront à la base de cette pyramide de lumière.

 

APPARITION DE L'IMPOSANTE PLANÈTE BRILLANTE URANUS - 19 OCTOBRE

Ce mois-ci, la lointaine Uranus sera en opposition, c'est-à-dire qu'elle apparaîtra à l'opposé du soleil dans le ciel et sera visible toute la nuit. L'opposition marque également le moment de l'année où la planète sera la plus proche de la Terre et, par conséquent, la plus brillante.

Au cours des semaines suivantes, ce monde lointain se situera à environ 2,7 milliards de kilomètres de la Terre et la lumière du soleil reflétée par ses nuages de glace mettra environ trois heures à nous parvenir. Même sous son jour le plus étincelant, Uranus sera difficilement visible à l'œil nu depuis la pleine obscurité ; il vous est conseillé de sortir vos jumelles ou votre petit télescope.

Commencez par scruter l'horizon au sud-est, dans la constellation du Poisson. Parcourez attentivement la constellation à la recherche d'un minuscule disque vert d'eau se détachant des étoiles à l'éclat plus faible.

 

PLUIE D'ÉTOILES FILANTES DES ORIONIDES - 21 OCTOBRE

Plus tard ce mois-ci, scrutez les cieux à la recherche d'un foisonnement d'étoiles filantes, au moment où la Terre entre en collision avec le nuage de météorites des Orionides, champ de débris laissé par la comète de Halley. Si ce célèbre intrus fait de glaces ne réapparaîtra pas dans les parages avant 2061, il nous est possible d'apercevoir certains de ses fragments s'embraser dans nos cieux chaque année vers la fin du mois d'octobre.

 

Cette année, la pluie d'étoiles filantes atteindra son pic d'activité dans un ciel sans lune ; le spectacle risque donc d'être incroyable, tant que les cieux restent dégagés. Dans des conditions idéales, vous pourrez compter entre 10 à 15 étoiles filantes par heure dans les cieux précédant l'aurore. Cherchez les météores qui irradient depuis la constellation d'Orion, alors visible à l'est.

 

OPPOSITION DE L'ASTÉROÏDE PALLAS AVEC LE SOLEIL - 28 OCTOBRE

Le 28 octobre, le deuxième plus grand astéroïde du système solaire atteindra son opposition et apparaîtra sous son jour le plus brillant de l'année 2017 dans les jumelles et télescopes. 

À vos télescopes !

 

Andrew Fazekas, le spécialiste des cieux nocturnes, est l'auteur de Star Trek: The Official Guide to Our Universe et le présentateur des projections Mankind to Mars proposées par NG Live!. Retrouvez-le sur TwitterFacebook et sur son site.

Lire la suite