Les rendez-vous célestes à ne pas manquer au mois de mai

Au mois de mai, Jupiter, la plus grande planète du système solaire sera au centre de l’attention. Levez aussi les yeux au ciel pour apercevoir une pluie de météores et la Lune courtisant les planètes.mercredi 2 mai 2018

Le programme sera chargé au cours des prochaines semaines pour les observateurs du ciel, avec une pluie de météores particulièrement dense, Jupiter brillant de mille feux et la Lune qui se rapprochera des planètes voisines.

Alors ce mois-ci, dépoussiérez vos jumelles et regardez vers le ciel.

Les rendez-vous célestes à ne pas manquer au mois de mai
Les rendez-vous célestes à ne pas manquer au mois de mai
photographie de Illustration de A. Fazekas, Skysafari

VÉNUS ET L'OEIL DU TAUREAU – 2 mai

Au crépuscule, regardez Vénus, la planète très lumineuse, rejoindre l’étoile Aldébaran, l’œil rouge du Taureau, situé dans la partie nord-ouest du ciel. Semblables à des étoiles, ces deux objets célestes sembleront séparés de six degrés, ce qui correspond environ à la largeur de votre poing tenu le bras tendu. Vénus et Aldébaran émettront une luminosité semblable, mais vous pourrez les distinguer grâce à leur couleur : Vénus émet une lumière blanche immaculée, tandis qu’Aldébaran a plutôt une couleur orange/rouge.

 

LA LUNE, SATURNE ET LA THÉIÈRE CÉLESTE – 4 mai

Environ 1 heure avant le lever du soleil en heure locale, les lève-tôt pourront observer la lune gibbeuse décroissante rejoindre la planète aux anneaux dans la partie est du ciel.

Les rendez-vous célestes à ne pas manquer au mois de mai
Les rendez-vous célestes à ne pas manquer au mois de mai
photographie de Illustration par A.Fazekas, SkySafari

Si vous voulez mettre vos capacités d’observation au défi, cherchez Lambda Sagittari, une étoile moins lumineuse située en-dessous du duo cosmique. Cette étoile marque le haut du couvercle de la théière de Russell, un astérisme formé par de nombreuses étoiles. Vous pourrez peut-être identifier toutes les étoiles de la constellation du Sagittaire avec une paire de jumelles.

 

PLUIE DE MÉTÉORES ÊTA AQUARIDES – 5 mai

Avec l’arrivée de la pluie de météores des Êta aquarides, préparez-vous à admirer les étoiles filantes pendant une semaine complète. Le pic d’activité de cette pluie de météores aura lieu dans la nuit du 5 et 6 mai. Si vous faîtes attention à la trajectoire des météores individuelles, vous remarquerez qu’elles proviennent de la partie est du ciel, là où il est actuellement possible d’observer la constellation du Verseau.

La majorité du spectacle céleste sera visible partout dans l’hémisphère sud et depuis les latitudes sud de l’hémisphère nord. La pluie de météores démarrera vers 22 heures, heure locale, et 30 météores par heure maximum seront visibles dans la partie nord-est du ciel. Pour voir cette pluie de météores dans les meilleures conditions, privilégiez la campagne, à l’écart de la pollution lumineuse des villes. Toutefois, il vous sera possible d’apercevoir depuis un jardin en ville quelques météores particulièrement lumineux au moment de leur traversée de la haute atmosphère.

Cette pluie de météores est célèbre car ces étoiles filantes proviennent de la comète Halley, qui est passée devant la Terre en 1986. La célèbre comète ne sera pas de retour avant 2062, mais pendant les Êta Aquarids qui ont lieu chaque année, il est toujours possible d’apercevoir les particules de la taille d’un grain de sable relâchées par ce visiteur de glace qui a brûlé au-dessus de nos têtes.

 

JUPITER EN OPPOSITION – 8 mai

C’est pendant la nuit du 8 mai que Jupiter atteindra sa luminosité et sa visibilité maximales cette année.

Les rendez-vous célestes à ne pas manquer au mois de mai
Les rendez-vous célestes à ne pas manquer au mois de mai
photographie de Illustration par A.Fazekas, SkySafari

Cela se produit lorsque la plus grande planète du système solaire est officiellement à l’opposition, ce qui signifie qu’elle est située de l'autre côté du Soleil. À cause de sa configuration orbitale, la planète donnera l’impression d’être le plus grand disque dans le ciel et sera visible du coucher au lever du soleil.

C’est au cours de l’opposition que Jupiter s’approche le plus de la Terre, à une distance d’environ 660 millions de kilomètres. L’année dernière, Jupiter était plus éloignée de 8 millions de km, ce qui signifie que la planète devrait être étonnamment lumineuse, encore plus que Spica, l’étoile brillante la plus proche.

Vous pouvez aussi observer les nombreuses grandes lunes de Jupiter avec des jumelles, ainsi que les détails atmosphériques complexes de la planète avec un petit télescope. Ceux qui possèdent des télescopes plus gros pourront observer la célèbre Grande Tache rouge qui sera visible lorsque la planète tournera sur elle-même. Cette tempête cyclonique qui fait deux fois la taille de la Terre a été observée pour la première fois il y a environ trois siècles.

 

LA LUNE RENCONTRE VÉNUS – 17 mai

Les rendez-vous célestes à ne pas manquer au mois de mai
Les rendez-vous célestes à ne pas manquer au mois de mai
photographie de Illustration par A.Fazekas, SkySafari

Le fin croissant lunaire rencontrera la planète lumineuse Vénus, un phénomène superbe qui sera visible dans l’heure qui suit le coucher du soleil.

 

LA LUNE SE BLOTTIT CONTRE RÉGULUS - 21 mai

Les rendez-vous célestes à ne pas manquer au mois de mai
Les rendez-vous célestes à ne pas manquer au mois de mai
photographie de Illustration by A.Fazekas, SkySafari

Le premier quartier de la Lune va attirer les regards en rencontrant Régulus, cette étoile brillante de couleur blanche qui est au cœur de la constellation du Lion.

 

LA LUNE REJOINT JUPITER – 26 mai

Les rendez-vous célestes à ne pas manquer au mois de mai
Les rendez-vous célestes à ne pas manquer au mois de mai
photographie de Illustration by A.Fazekas, SkySafari

Une fois la nuit tombée, cherchez la Lune et Jupiter dans le ciel. Vous les verrez se déplacer en tandem d’est en ouest. Ce duo du système solaire sera aussi à l’origine d’une formation triangulaire avec l’étoile lumineuse Spica, la principale étoile de la constellation de la Vierge.

 

La Lune retourne voir Saturne – 31 mai

Après s’être placé sur l’un des côtés de Saturne en début du mois de mai, les couche-tard pourront revoir ce phénomène, avec la Lune qui se place cette fois-ci de l’autre côté de la planète. Saturne s’élèvera à l’est, au-dessus de l’horizon, vers 22 heures, heure locale, soit 2 heures plus tôt qu’en début du mois. Le diamètre du disque de la planète grossira aussi un peu et il sera possible d’observer cela avec des télescopes de loisir.

Croisons les doigts pour que le ciel soit dégagé !

 

Andrew Fazekas, dit The Night Sky Guy, est l’auteur de Star Trek: The Official Guide to Our Universe. Retrouvez-le sur Twitter et Facebook.

Lire la suite