Espace

SpaceX annonce l'envoi d'un premier touriste sur la Lune

La compagnie spatiale américaine SpaceX a annoncé avoir signé avec un client privé pour un voyage autour de la Lune.lundi 17 septembre 2018

De Nadia Drake
Une fusée Falcon 9 de SpaceX décolle du Kennedy Space Center en février 2018.

Au cours de ces dernières semaines, Elon Musk, PDG de la compagnie spatiale américaine SpaceX, a fait les gros titres des journaux pour des poursuites en diffamation, pour l'ouverture d'une enquête sur sa compagnie automobile Tesla par la U.S. Securities and Exchange Commission à cause d'un tweet et pour avoir fumé de la marijuana à l'antenne d'un podcast américain. Ce géant des technologies accoutumé des provocations s'apprête désormais à faire une annonce ce lundi sur le futur de son entreprise en matière de fuséologie.

« SpaceX a signé avec le premier passager privé au monde pour un vol autour de la Lune à bord de notre lanceur BFR, une étape importante vers la démocratisation de ces voyages pour ceux qui rêvent de se rendre dans l'espace. Découvrez qui sera l'heureux élu et pourquoi ce lundi 17 septembre », a tweeté la compagnie jeudi 13 septembre.

Tous les soupçons portent jusqu'ici sur un passager japonais, Musk ayant lui-même tweeté un émoji du drapeau japonais pour toute réponse à la question : « C'est vous, n'est-ce pas ? »

SpaceX révélera le nom du terrien inscrit au voyage ce lundi à 21 heures (heure de Washington). En attendant, une série de questions nous taraude : qu'est-ce que la fusée BFR ? Pourquoi ce projet vous dit-il quelque chose ? Nous vous expliquons tout.

 

LA FUSÉE BFR, QU'EST-CE QUE C'EST ?

À l'image de nombreux produits figurant sur l'inventaire d'Elon Musk, cette fusée s'est vue affubler d'un nom lourd de sens. L'entreprise a opté pour le nom prosaïque Big Falcon Rocket, d'après le nom des fusées Falcon d'ores et déjà existantes de la flotte spatiale de SpaceX, bien que la signification exacte du « F » fasse l'objet de négociations depuis un certain temps.

Quel que soit le nom que vous lui donnez, Elon Musk a, à l'origine, conçu le BFR comme premier moyen de transport des Terriens souhaitant se rendre sur Mars. Avec un propulseur d'un peu plus de 60 mètres de haut et de 9 mètres de large ainsi que des dizaines de moteurs de fusée Raptor au dessous, il y a fort à parier pour qu'il soit immense. Il pourrait envoyer 150 tonnes en orbite terrestre et pousser les vaisseaux spatiaux de ses partenaires (lesquels peuvent transporter une centaine de personnes) vers notre petite planète rouge voisine.

En d'autres termes, il devrait pouvoir atteindre la Lune, nettoyer les débris spatiaux ou transporter des passagers d'un bout à l'autre de la planète en seulement 30 minutes, autant de choses que Musk affirme vouloir faire.

 

SPACEX N'A-T-ELLE PAS DÉJÀ ANNONCÉ UN PROJET DE VOYAGE SUR LA LUNE ?

Effectivement. En février 2017, la compagnie a déclaré que deux voyageurs spatiaux anonymes avaient réservé des billets pour la Lune, à bord d'un vol qui ferait le tour de notre satellite naturel avant de rentrer sur Terre. Prévu en 2018, ce projet d'environ une semaine devait se faire à bord de la fusée Falcon Heavy et du vaisseau cargo spatial Dragon de l'entreprise. À l'époque, la Falcon Heavy n'avait pas encore volé ; toutefois, SpaceX a réalisé un lancement d'essai concluant depuis.

LE VOYAGE EST-IL SUR LE POINT DE SE RÉALISER ?

Non. Musk a par la suite annoncé le report du voyage dans l'attente que le BFR soit produit, déclarant que, pour l'heure, aucun projet de destiner la fusée Falcon Heavy aux vols spatiaux habités n'existait. Pendant ce temps, la capsule destinée à l'équipage du vaisseau cargo Dragon est encore en phase de test et la NASA prévoit un vol d'essai avec le premier équipage commercial début 2019.

 

EN QUOI CE NOUVEAU PROJET DIFFÈRE-T-IL DU PRÉCÉDENT ?

Lors de l'annonce de ce premier voyage, SpaceX a gardé secrète l'identité des deux voyageurs. Cette fois-ci, ils sont prêts à révéler l'identité du passager ainsi que les raisons pour lesquelles cette personne souhaite se rendre sur la Lune. Néanmoins, cela reste un vol autour de la Lune à bord d'une fusée qui n'existe pas encore. À la place du vaisseau Dragon, le passager privé montera à bord du Big Falcon en cours de développement.

 

QUAND CE VOYAGE AURA-T-IL LIEU ?

Pour l'heure, le mystère reste entier. Au vu du temps nécessaire à SpaceX pour développer, construire, tester et lancer ses fusées et capsules, nous ne nous avancerions pas sur un voyage à une date proche. De même, nous ignorons combien paiera le passager privé à destination de la Lune pour un tel privilège. Le monde entier devra patienter jusqu'à ce que SpaceX soit à même de fournir davantage d'informations.

lancer le diaporama
Lire la suite