Espace

Comment observer l'éclipse solaire du 2 juillet ?

Les places pour vivre cette expérience unique seront rares.

De Valerie Stimac
À quelques heures de Santiago, la vallée d'Elqui, au Chili, est réputée pour sa production de pisco et ses observatoires de premier plan. C'est un lieu privilégié pour faire l'expérience d'une éclipse solaire totale.

Depuis l’éclipse solaire de 2017, l’intérêt pour les spectacles célestes a explosé. Bien qu'il soit difficile de quantifier le nombre de voyageurs qui se déplacent pour observer les éclipses, l’astrotourisme est l’une des principales tendances touristiques de l'année.

Les éclipses solaires comptent parmi les principaux centres d'intérêts, avec les pluies de météores et les aurores boréales. Pour rappel, lors d'une éclipse solaire, la Lune cache complètement le Soleil, projetant son ombre sur notre planète. La prochaine éclipse solaire totale sera visible dans le Pacifique Sud et en Amérique du Sud le 2 juillet prochain, et les destinations ne manquent pas pour l'observer.

Découvrez les cinq sites qui vous permettront d'observer au mieux l'éclipse solaire de cet été : attention, il vous faut vous décider rapidement, car de nombreux circuits et hôtels se remplissent déjà. La poursuite de l'éclipse n'est pas un voyage coup de tête, mais il sera sans doute inoubliable.

Remarque : où que vous alliez, vous devrez protéger vos yeux pendant certaines parties de l'éclipse. Optez pour des lunettes de protection spéciales éclipses conformes à la norme de sécurité internationale ISO 12312-2.

 

VALLÉE DE L'ELQUI, CHILI

POURQUOI Y ALLER : la vallée de l’Elqui, au Chili, est une destination mondialement réputée pour l’observation des étoiles. Ce sera par ailleurs un lieu privilégié pour faire l’expérience d'une éclipse totale le 2 juillet 2019. La vallée, connue pour sa production de pisco et ses observatoires, attend plus de 250 000 visiteurs à cette occasion.

PRÉPAREZ VOTRE VOYAGE : Même si vous n'avez pas besoin d'un tour-opérateur pour vous y rendre, il est préférable de réserver vos trajets et hébergements à l'avance. Après un vol intérieur d'une heure ralliant Santiago à La Serena (d'où l'éclipse sera également visible dans sa totalité), roulez pendant environ une heure direction Vicuña, l'épicentre pour les passionnés d'éclipses. N'oubliez pas de réserver une visite d'observation une fois dans la région : l'observatoire Mamalluca propose des visites en espagnol et en anglais.

 

SAN JUAN, ARGENTINE

POURQUOI Y ALLER : San Juan, en Argentine, est l'une des plus grandes villes du monde et l'une des destinations les plus populaires pour observer des éclipses. Sa population de 112 000 habitants devrait être multipliée peu avant l'éclipse.

PRÉPAREZ VOTRE VOYAGE : Rejoignez San Juan depuis Buenos Aires en 14 heures de route ou en 1h30 de vol. Pour éviter les vols surbookés, soyez flexibles : envisagez de passer quelques jours dans la région, qui constitue un point de départ idéal pour des dégustations de vin ou des visites historiques. Le jour de l'éclipse, dirigez-vous vers l'un des principaux parcs de la ville pour l'observer dans toute sa beauté. Le Parque de Mayo ou la Plaza 25 de Mayo sont deux bonnes options.

lancer le diaporama

 

POLYNÉSIE FRANÇAISE

POURQUOI Y ALLER : Associez l'astrotourisme à la plongée et à l'immersion culturelle en observant l'éclipse solaire totale à bord du Paul Gauguin, un petit bateau de croisière. La croisière aller-retour de 15 jours proposée par de nombreux voyagistes, dont TravelQuest, comprend des visites dans certaines des îles les plus paradisiaques de la Polynésie française.

PRÉPAREZ VOTRE VOYAGE : Après avoir navigué de Papeete vers Tahiti, vous pourrez observer l'éclipse solaire le septième jour, suivie de conférences sur la culture polynésienne à bord, ainsi que des visites à Bora Bora, Huahine et ses atolls. Une visite optionnelle de l'île de Pâques est par ailleurs prévue avant le départ du navire, le 26 juin.

 

ÎLES D'OENO ET PITCAIRN

POURQUOI Y ALLER : Là où la visite en Polynésie française offre une vision de l'éclipse depuis la mer, cette croisière de huit jours dans les îles Pitcairn inclut l'observation de l'éclipse solaire depuis l'île inhabitée d'Oeno. Cette croisière partira de Mangareva, en Polynésie française, le 29 juin, avec un professeur de l'Université de Canterbury, le Dr John Hearnshaw, qui vous servira de guide astronomique.

PRÉPAREZ VOTRE VOYAGE : Outre l'observation de l'éclipse depuis l'île d'Oeno, vous profiterez de deux jours à terre sur l'île Pitcairn, la seule île habitée de l'archipel éponyme. Récemment nommées sanctuaire officiel de Dark Sky, les îles Pitcairn offrent chaque nuit le spectacle saisissant d'une multitude d'étoiles se détachant dans l'obscurité immaculée.

 

BUENOS AIRES, ARGENTINE

POURQUOI Y ALLER Buenos Aires est la seule destination de cette liste où vous ne verrez pas l'éclipse solaire dans sa totalité. Depuis Buenos Aires, seuls 99 % de la surface du Soleil seront effectivement cachés. Vous devrez donc garder les lunettes de protection spéciales éclipse pendant toute la durée de ce spectacle céleste.

PRÉPAREZ VOTRE VOYAGE : Buenos Aires est un excellent compromis pour ceux qu’une destination plus éloignée rebute. Vous n'avez pas besoin de réserver un lieu particulier pour apprécier l'éclipse solaire. Recherchez simplement le parc municipal le plus proche offrant une vue dégagée vers l'ouest. Le Parque Central attirera probablement les foules le jour de l'événement.

 

Valerie Stimac est une journaliste freelance qui dirige le site Space Tourism Guide. Elle est l'auteur de la série à paraître Dark Skies: A Practical Guide to Astrotourism (Ciels obscurs : guide pratique de l'astrotourisme en français, ndlr). Retrouvez la sur Twitter et Instagram @valerie_valise.
Lire la suite