Espace

Les rendez-vous célestes à ne pas manquer au mois de juillet

Une éclipse solaire et une éclipse de Lune avant les 50 ans du premier alunissage, les raisons de lever les yeux aux cieux ne manqueront pas ce mois-ci.Tuesday, July 2, 2019

De Andrew Fazekas
La sonde Cassini de la NASA a capturé cette image de Saturne et ses principaux anneaux en octobre 2016. Les observateurs du ciel devraient pouvoir profiter des meilleures vues de l'année sur l'immense planète début juillet.

La superbe Saturne dominera le ciel ce mois-ci, plus visible et plus brillante qu'à n'importe quelle période de l'année. Les observateurs du ciel les plus chanceux auront également la chance d'assister à une éclipse lunaire et une éclipse solaire, tandis qu'une poignée d'étoiles filantes attiseront l'appétit des chasseurs de météores de l'hémisphère Nord. Enfin la Lune sera sur tous les fronts dans les semaines à venir, alors que le monde se prépare à célébrer le 50e anniversaire de l'alunissage de la mission Apollo 11.

 

ÉCLIPSE SOLAIRE TOTALE — 2 JUILLET

La Lune couvrira brièvement l'intégralité du disque solaire, un événement visible le long d'une étroite bande de 200 km de large s'étendant de l'océan Pacifique au nord du Chili et au centre de l'Argentine. Pendant ce temps, la plupart des pays d'Amérique du Sud, dont le Brésil, le Paraguay, le Pérou et l'Uruguay, assisteront à une impressionnante éclipse solaire partielle.

L'ombre de la Lune se posera pour la première fois dans le bassin du Pacifique à 12h55, heure locale, et traversera le continent en environ cinq heures.

 

LA LUNE ET REGULUS — 5 JUILLET

Cherchez le croissant de lune qui guidera vos yeux vers l’étoile Regulus près de l’horizon sud-ouest le 5 juillet.

Si vous souhaitez vous lancer un défi d'observation, cherchez le croissant de cire, mince et épaisse, suspendu dans le ciel du sud-ouest le soir du 5 juillet, environ 30 à 60 minutes après le coucher de soleil local. Parcourez le ciel à gauche de la Lune pour voir si vous pouvez apercevoir l'étoile brillante Regulus, membre principal de la constellation du Lion. Le duo cosmique sera visible à la lueur du coucher de soleil, de sorte que l’étoile sera peut-être plus facile à repérer avec des jumelles.

 

SATURNE EN OPPOSITION — 9 JUILLET

Saturne sera positionnée dans la constellation du Sagittaire lorsqu’elle sera en opposition le 9 juillet.

La planète aux anneaux sera en opposition le 9 juillet, marquant le moment où la planète sera directement opposée au Soleil du point de vue de la Terre. Cela signifie que Saturne sera particulièrement brillante, car elle sera en plein soleil tout en étant à son point le plus proche de la Terre cette année : les conditions idéales seront donc réunies pour observer cette belle planète.

Pendant l'opposition, Saturne se lèvera à l'est au coucher du soleil et se couchera à l'ouest au lever du soleil. À minuit, vous la trouverez plein sud. La planète brillera comme une étoile de couleur brillante et crémeuse dans la constellation zodiacale du Sagittaire dans le sud-est, tard le soir. Le 15 juillet, tournez les yeux vers le sud-est alors que la quasi-pleine lune posera avec une Saturne toujours aussi lumineuse. Le duo sera séparé d'environ un demi-degré, une séparation inférieure à la largeur du disque lunaire.

Si vous en êtes capable, veillez également à espionner Saturne avec un télescope ou dans un observatoire local pendant l’opposition, car les anneaux sembleront éclater de luminosité grâce à la lumière du soleil qu'ils rétro-diffuseront à travers les innombrables particules de glace qui les composent.

 

LA LUNE ET SPICA — 9 JUILLET

Également le 9 juillet, cherchez du regard la lune gibbeuse croissante au-dessus de l'étoile bleue Spica.

Après la tombée de la nuit le 9 juillet, cherchez la lune gibbeuse croissante s'acoquinant avec l'étoile bleue brillante Spica dans le ciel du sud-ouest. Spica est l'étoile principale de la constellation de la Vierge, située à 250 années-lumière de la Terre. Malgré sa distance conséquente, il reste la 15e étoile la plus brillante du ciel nocturne en raison de sa puissante luminosité intrinsèque, 2 300 fois plus lumineuse que notre Soleil.

 

LA LUNE ET JUPITER — 13 JUILLET

La Lune se rapprochera de Jupiter le 13 juillet.

Tard dans la journée du 13 juillet, recherchez la Lune gibbeuse croissante non-loin de la brillante Jupiter. Le duo de choc se trouvera à côté du cœur d'Antarès, dans la constellation du Scorpion.

 

ÉCLIPSE DE LUNE PARTIELLE — 16-17 JUILLET

Une éclipse de Lune partielle ravira les observateurs européens et africains les 16 et 17 juillet.

Les observateurs du ciel de la majeure partie de l'hémisphère oriental, situés en Europe, en Amérique du Sud et en Afrique assisteront à une éclipse de lune partielle les 16 et 17 juillet, en fonction du site d'observation observé. Des observateurs d’Europe et d’Afrique assisteront à la disparition du disque lunaire dans la nuit du 16 juillet tandis que ceux du bassin Pacifique n'assisteront à ce spectacle que le 17 juillet au matin.

L'ombre sombre de la Terre se glissera lentement sur le disque lunaire. Contrairement à une éclipse totale de lune, durant laquelle tout le disque de la Lune est recouvert, cette éclipse partielle ne couvrira qu'environ 65 % de la lune au cours de sa phase maximale.

 

50 ANS DU PREMIER ALUNISSAGE — 20 JUILLET

Observez la Lune gibbeuse décroissante qui se lèvera à l'est le 20 juillet prochain et songez à l'accomplissement que représentait le premier alunissage humain, il y a 50 ans, lorsque les astronautes de la mission Apollo 11 faisaient leurs premiers pas sur la surface lunaire poussiéreuse et escarpée.

 

LA LUNE ET ALDÉBARAN — 28 JUILLET

Cherchez la Lune près de l'étoile brillante Aldébaran aux premières heures du 28 juillet.

Les lève-tôt seront gâtés le 28 juillet, alors que le croissant de lune décroissant posera avec l'œil rouge de la constellation du Taureau. La lune semblera être à seulement cinq degrés de l'étoile Aldébaran - une étoile de couleur vermeille située à 65 années-lumière de notre satellite. Les deux objets cosmiques seront suspendus bas dans le ciel sud-est environ une heure avant le lever du soleil local.

 

LE PIC DES DELTA AQUARIDES — 28-30 JUILLET

La pluie de météores des Delta Aquarides semblera illuminer la constellation du Verseau les 28, 29 et 30 juillet.

Du 28 au 30 juillet, surveillez le pic de pluie annuelle de météores des Delta Aquarides. Sous un ciel sombre, loin de la pollution lumineuse, les observateurs du ciel pourront s'attendre à voir jusqu'à deux douzaines d'étoiles filantes par heure.

Pour ceux qui se trouvent dans l'hémisphère nord, les météores de cette pluie mineure sembleront rayonner dans sa constellation du Verseau, dans le bas horizon sud. Mais le spectacle céleste favorisera vraiment les observateurs de l'hémisphère sud, où le point de rayonnement sera plus haut dans le ciel. Les Delta Aquarides du Sud dureront du 12 juillet au 23 août et mais le pic d'activité n'aura lieu que ces trois nuits-là.

À vos télescopes !

Andrew Fazekas est l'auteur de Star Trek: The Official Guide to Our Universe. Retrouvez le sur Twitter et Facebook. 
Cet article a initialement paru sur le site nationalgeographic.com en langue anglaise.
Lire la suite