Pari réussi pour SpaceX : Crew Dragon s'est amarré à la Station spatiale internationale

Un nouveau chapitre de l’histoire de la conquête spatiale s’est ouvert : elle se fera désormais avec les entreprises privées.

Tuesday, June 2, 2020,
De NADIA DRAKE
Le 31 mai, Crew Dragon, la capsule de SpaceX, est arrivée sans encombre à sa destination ...

Le 31 mai, Crew Dragon, la capsule de SpaceX, est arrivée sans encombre à sa destination finale, la Station spatiale internationale, après un vol de 19 heures.

CAP CANAVERAL, FLORIDE – Près de 19 heures après son décollage, la capsule Crew Dragon est arrivée à la Station spatiale internationale où elle a pu s’amarrer sans encombre. Piloté par les astronautes de la NASA Bob Behnken et Doug Hurley, Dragon est le premier vaisseau spatial à transporter des êtres humains dans l’espace à partir du sol américain depuis 2011.

Rebaptisée Endeavour par les membres de l’équipage, la capsule a rejoint la Station spatiale internationale à 10h16 alors que celle-ci passait la frontière entre la Chine et la Mongolie. Le sas entre Crew Dragon et la Station spatiale internationale doit être dépressurisé avant l’ouverture de l’écoutille. Behnken et Hurley peuvent alors rejoindre la station où ils séjourneront entre un et quatre mois.  

« Quel honneur de faire partie de cette initiative qui a duré neuf ans, depuis la dernière fois qu’un vaisseau américain a rejoint la Station spatiale internationale », confie Hurley après l’amarrage.

Behnken et Hurley sont tous deux des astronautes chevronnés et d’anciens pilotes militaires. Au cours de la dernière partie du vol, ils ont mis la capsule Crew Dragon à l’épreuve. À environ 200 mètres de la Station, le duo a testé le pilotage du vaisseau par commande manuelle en cas d’échec du système d’amarrage automatisé. À vingt mètres de la Station, le vaisseau s’est amarré de manière autonome. Il pourra désormais recharger son énergie depuis l'ISS au lieu d’utiliser ses propres batteries et panneaux solaires.

« Bob et Doug, bienvenue à bord de la Station spatiale internationale. Nous sommes heureux que vous fassiez partie de l’équipage », leur a dit Chris Cassidy, astronaute de la NASA.

Crew Dragon a décollé du centre spatial Kennedy en Floride le 30 mai à 15h22. Il s’agit du test ultime pour ce vaisseau spatial capable d’envoyer des astronautes en orbite. Si le reste de la mission se passe bien, la NASA pourra certifier la capsule Crew Dragon et lancer des missions opérationnelles pour envoyer des astronautes vers la Station spatiale internationale. La première mission, Crew-1, est prévue fin août.

Le lancement du 30 mai est la deuxième tentative d’envoyer les astronautes Behnken et Hurley dans l’espace à bord de la capsule Crew Dragon. La première tentative, prévue le 27 mai, avait été annulée par la NASA et SpaceX car les conditions météorologiques n'étaient pas réunies. 

Des foules de personnes se sont rassemblées le long des routes, ainsi que sur les plages et toits de Cap Canaveral en Floride pour assister au lancement de Crew Dragon. Une explosion, suivie d’un panache de fumée, a fendu le ciel bleu d’une traînée nuageuse. Pendant que Behnken et Hurley faisaient leur entrée dans la Station spatiale internationale, on célébrait sur Terre le retour des vols habités lancés depuis les États-Unis. Un nouveau chapitre de l’histoire de la conquête spatiale s’est ouvert : les entreprises privées peuvent désormais mettre au point et exploiter leurs propres engins.  

 

Cet article a initialement paru sur le site nationalgeographic.com en langue anglaise.

Lire la suite