Espace

Icare, l'étoile la plus lointaine jamais observée

Grâce à cette découverte, les astronomes pourraient mieux comprendre l'évolution de l'Univers.

De Sarah Gibbens

Icare, un géant bleu vif, est désormais l'étoile la plus lointaine jamais observée.

Officiellement baptisée MACS J1149+2223 Lensed Star 1, cette étoile supergéante se trouve à mi-chemin de la partie observable de l'Univers. Bien plus grande que notre Soleil et des centaines de milliers de fois plus brillante, il a fallu 9 milliards d'années à sa lumière pour atteindre la Terre.

 

COMMENT A-T-ELLE ÉTÉ OBSERVÉE ?

Alors qu'un groupe d'astronomes observait à l'aide du télescope spatial Hubble une supernova lointaine, c'est-à-dire la mort d'une étoile géante par explosion, ils ont aperçu un nouveau point lumineux.

C'est grâce à un phénomène de lentille gravitationnelle que la brillance de l'étoile a été décuplée. Celui-ci se produit lorsque la gravité d'un énorme objet céleste agit comme une loupe qui courbe et amplifie la lumière des objets situés derrière lui.

Entre notre planète et Icare se trouve un amas de galaxies, situé à cinq milliards d'années-lumière de la Terre. Un modèle publié cette semaine dans la revue Nature Astronomy révèle qu'une étoile de l'amas de galaxies s'est déplacée devant une étoile plus lointaine, ce qui a permis d'amplifier jusqu'à 2 000 fois la lumière émise par Icare.

« La chaleur émise par l'étoile est la même et cette dernière n'explose pas. La lumière est juste amplifiée. C'est le résultat du phénomène de lentille gravitationnelle », a déclaré dans un communiqué de presse Patrick Kelly de l'Université du Minnesota et responsable de l'étude.

Il ajoute qu'Icare se trouve environ 100 fois plus loin que celle qui détenait jusqu'alors le titre d'étoile la plus lointaine, tout du moins parmi les étoiles qui ne sont pas encore mortes au cours d'une explosion aveuglante. Les scientifiques ont déjà observé des galaxies plus lointaines mais étaient incapables d'identifier des étoiles individuelles.

 

QUE CELA SIGNIFIE-T-IL ?

Selon l'étude, Icare servira de point de référence aux astronomes pour étudier l'évolution des étoiles par le biais de lentille gravitationnelle.

La plupart des scientifiques sont d'accord pour dire que le Big Bang, qui a donné naissance à l'Univers que nous connaissons aujourd'hui, a eu lieu il y a 13,8 milliards d'années. L'étoile Icare est si âgée que la lumière observée par Hubble a été générée alors que l'Univers n'avait que 4,6 milliards d'années.

L'intense lumière émise par Icare aide aussi les astronomes à vérifier des hypothèses concernant la matière noire, cette matière insaisissable dont l'Univers serait en grande partie composé.

Une des théories suggère que la matière noire est composée de trous noirs primordiaux, des objets dont l'existence n'est pas prouvée et qui se seraient formés juste après le Big Bang. Selon l'auteur de l'étude, les fluctuations de lumière vont à l'encontre de cette hypothèse, puisqu'il n'aurait pas été possible de les observer en présence de trous noirs intermédiaires.

Lire la suite