Mercure, Vénus, Mars, Jupiter et Saturne seront alignés du 17 au 27 juin

Un spectacle rare qui ne se reproduira pas avant 2040.

De Andrew Fazekas
Publication 17 juin 2022, 14:07 CEST
ESO_Conjunction

La Lune brille au-dessus du Very Large Telescope au Chili, en haut à gauche d'une configuration céleste qui comprend également Vénus, au centre, et Jupiter en dessous. Ces rencontres planétaires dans le ciel sont connues sous le nom de conjonctions.

PHOTOGRAPHIE DE ESO, Y. Beletsky

Une grande réunion céleste est prévue dans le ciel de la Terre tout au long du mois de juin. Celles et ceux qui observeront le ciel auront donc une chance rare de voir toutes les principales planètes de notre système solaire réunies du 17 au 27 juin, et la Lune se joindra également aux festivités.

Cet alignement rare concerne les cinq planètes que l’on peut facilement repérer à l’œil nu : Mercure, Vénus, Mars, Jupiter et Saturne. Chacune d’entre elles brille suffisamment pour être vue même dans les cieux urbains pollués par la lumière ; la plus brillante étant Vénus, et la moins brillante Mercure. Nos planètes voisines apparaîtront dans le ciel dans l’ordre de la distance qui les sépare avec le Soleil.

Illustration de l'horizon avec les emplacements de Mercure, Vénus, Uranus, Mars, Jupiter, Neptune, Saturne et la Lune le 17 juin 2022.

PHOTOGRAPHIE DE Andrew Fazekas

Les astronomes appellent ces rencontres planétaires des conjonctions. Il n’est pas si rare de voir deux ou trois planètes se serrer les unes contre les autres, mais la dernière fois que nous avons vu une conjonction des cinq planètes les plus brillantes de notre ciel était en décembre 2004.

Uranus et Neptune, plus lointaines, se regrouperont également dans la même zone, mais les deux géantes de glace seront plus difficiles à repérer, nécessitant l’utilisation de jumelles. Dans le ciel, vous pourrez chercher entre Vénus et Mars pour trouver Uranus, et entre Jupiter et Saturne pour voir Neptune.

Illustration de l'horizon avec les emplacements de Mercure, Vénus, Uranus, la Lune, Mars, Jupiter, Neptune et Saturne le 24 juin 2022.

PHOTOGRAPHIE DE Andrew Fazekas

La grande majorité de la population mondiale pourra voir cet alignement planétaire, mais certains seront mieux placés que d’autres. Dans les latitudes nord, au-dessus de villes comme New York et Londres, la planète la plus proche du Soleil, Mercure, sera proche de l’horizon et pourrait ainsi être masquée par l’éclat de l’aube. Dans ces régions, les autres planètes seront également proches de l’horizon, ce qui rendra l’observation de toutes les planètes plus difficile.

Toutefois, plus tard dans le mois, Mercure apparaîtra progressivement plus haut dans le ciel, ce qui permettra de la repérer plus facilement. Dans les régions encore plus au nord, telles que la Scandinavie et le nord de l’Alaska, où le Soleil ne se couche jamais à cette période de l’année, les planètes ne seront pas visibles du tout.

Illustration du système solaire indiquant les positions des planètes lors de la conjonction de juin 2022.

PHOTOGRAPHIE DE Andrew Fazekas

Les meilleures vues seront principalement autour des tropiques et dans l’hémisphère sud, où les planètes se lèvent plus haut dans le ciel avant l’aube. Mais où que vous soyez, le mieux sera de chercher une vue dégagée de l’horizon oriental environ une heure à 30 minutes avant le lever du Soleil.

Le panorama sera particulièrement impressionnant, car les planètes apparaîtront serrées les unes contre les autres. Si vous ratez ce spectacle, il vous faudra attendre 2040 pour avoir une autre chance.

 

LA LUNE SERA VOTRE GUIDE

Pour trouver les planètes, vous n’aurez qu’à regarder en direction du croissant de Lune. À partir du 17 juin, lorsqu’il apparaîtra près de Saturne, notre satellite naturel servira de guide, posant avec chaque planète un jour après l’autre.

Les dates les plus marquantes seront le 18 juin, lorsque la Lune sera au plus près de Saturne, et le 20 juin, lorsqu’elle fera équipe avec Neptune. Le 21 juin, la Lune se joindra à Jupiter, et le 22 juin à Mars. Le 24 juin, elle rencontrera Uranus, et les observateurs et observatrices attentifs remarqueront également qu’elle apparaîtra exactement à mi-chemin entre Vénus et Mars. Le 26 juin, la Lune fera une rencontre rapprochée avec la planète la plus brillante du ciel, Vénus, avant de terminer sa visite avec Mercure, le 27 juin.

Comprendre : le système solaire

DES PLANÈTES PAS SI PROCHES

Même si ce défilé de planètes paraîtra avoir lieu dans une toute petite partie du ciel, ces mondes lointains sont bien sûr répartis sur une vaste étendue d’espace, séparés les uns des autres par des millions de kilomètres. C’est notre point d’observation sur Terre qui les fera paraître si proches les uns des autres.

Ce grand spectacle céleste est facile à observer à l’œil nu, mais une paire de jumelles tenues fermement vous offrira une meilleure vue. Dirigez-les sur Jupiter, la planète de couleur crème, et vous découvrirez ses quatre plus grandes lunes. Les petits télescopes révéleront tous les mondes sous forme de disques, mettant en évidence des détails tels que les bandes de nuages sur Jupiter et les célèbres anneaux de Saturne.

Uranus et Neptune sont toutes les deux nettement moins lumineuses que les autres planètes. Il vous faudra donc probablement des jumelles pour les apercevoir sous la forme de points lumineux flous, l’un bleu et l’autre vert. Mais un petit télescope permettre de révéler plus de détails sur ces géantes de glace situées aux confins du système solaire : un spectacle incroyable si l’on considère qu’Uranus se trouve à plus de 2,8 milliards de kilomètres de la Terre, et Neptune à près de 4,5 milliards de kilomètres.

Ne ratez pas ces images, car la fête planétaire ne durera pas longtemps. Au cours des prochains mois, les planètes vont progressivement s’éloigner les unes des autres et se disperser dans le ciel. D’ici la fin de l’été, dans l’hémisphère nord, Vénus et Saturne auront complètement disparu du ciel du matin.

Cet article a initialement paru sur le site nationalgeographic.com en langue anglaise.

Lire la suite

Vous aimerez aussi

Espace
Comment observer NEOWISE, la comète qui survole la Terre cet été ?
Espace
Les rendez-vous célestes à ne pas manquer au mois de juin
Espace
Comment observer l'éclipse lunaire du 27 juillet
Espace
Comprendre : le système solaire
Espace
9 rendez-vous célestes à ne pas manquer en 2022

Découvrez National Geographic

  • Animaux
  • Environnement
  • Histoire
  • Sciences
  • Voyage® & Adventure
  • Photographie
  • Espace
  • Vidéos

À propos de National Geographic

S'Abonner

  • Magazines
  • Newsletter
  • Livres
  • Disney+

Nous suivre

Copyright © 1996-2015 National Geographic Society. Copyright © 2015-2021 National Geographic Partners, LLC. Tous droits réservés.