Espace

Un hôtel de luxe spatial pourrait ouvrir ses portes en 2022

Peu après le lancement de sa station spatiale en 2021, la start-up Orion Span espère créer des immeubles pour tirer profit de l'espace.

De Elaina Zachos

Avez-vous déjà rêver d'aller dans l’espace ? D’ici quatre ans, votre souhait se réalisera peut-être, en échange de quelques millions d'euros.

Orion Span, une start-up spécialisée dans la technologie spatiale basée à Houston, a annoncé son intention de mettre en orbite de la Terre d'ici 2021 le premier hôtel de luxe dans l'espace. D'après l'entreprise, la Aurora Station sera prête à accueillir les visiteurs l'année suivante.

Le séjour de 12 jours coûtera 7,7 millions d'euros par personne, soit 644 660 € la nuit.

 

UN HÔTEL TOUT SAUF ORDINAIRE

À l'heure actuelle, Orion Span doit encore embaucher un fournisseur de services de lancement pour mettre la station et les futurs visiteurs en orbite. De simples citoyens ont déjà été envoyés dans la Station spatiale internationale pour un prix compris entre 16 et 32 millions d'euros. Selon Frank Bunger, directeur général et fondateur d'Orion Span, les voyages proposés par son entreprise sont moins onéreux en raison d'une baisse des prix de lancement. Les personnes souhaitant aller dans l'espace peuvent désormais réserver leur voyage en versant un acompte remboursable de 65 000 €.

« La Aurora Station entrera en service dès son lancement, afin d'amener des voyageurs dans l'espace plus rapidement et pour un tarif inférieur à ce qui est proposé à l'heure actuelle », a indiqué dans un communiqué Franck Bunger. « Notre objectif est de rendre l'espace accessible à tous, en continuant d'accroître la qualité des services, mais à un tarif plus bas ».

L'hôtel devrait être lancé dans l'orbite terrestre basse (OTB) à environ 321 km de la Terre. Des représentants de l'entreprise ont indiqué qu'il fera à peu près la taille d'une cabine de jet privé, c'est-à-dire environ 13 mètres de long sur 4 mètres de large, avec un volume pressurisé de 160 m³. À titre de comparaison, la Station spatiale internationale est bien plus grande : elle mesure 108 mètres de long, possède un volume pressurisé de 900 m³ et se situe à 400 km de la Terre.

Une fois achevée, l'Aurora Station pourra accueillir six personnes en même temps grâce à des chambres privées de deux personnes. L'entreprise a précisé que parmi ces six personnes, il y aura deux membres d'équipage, certainement d'anciens astronautes, qui accompagneront les quatre voyageurs. L'hôtel, actuellement en construction à Houston, a été conçu avec l'aide d'ingénieurs qui ont travaillé sur la Station spatiale internationale. Orion Span, quant à elle, développe le logiciel de l'hôtel à Bay Area.

À bord, les voyageurs se déplaceront librement en apesanteur, tandis que la station fera le tour de la Terre toutes les 90 minutes. Grâce aux nombreuses fenêtres de la station, ils pourront admirer le paysage et assister à 16 levers et couchers de soleil par jour. Les voyageurs pourront également vivre une expérience en réalité virtuelle grâce à l'« holodeck » présent à bord. Ils participeront à des recherches expérimentales comme faire pousser des plantes comestibles qu'ils pourront rapporter sur Terre en souvenir, et pourront passer des appels vidéo à leurs proches grâce à un Internet haut débit sans fil.

« Nous ne vendons pas l'équivalent d'un voyage à la plage dans l'espace », a souligné Franck Bunger à Bloomberg. « Nous vendons l'opportunité de devenir astronaute ».

Habituellement, les astronautes se préparent pour leur voyage dans l'espace deux ans avant le départ. Avec Orion Span, ce temps de préparation est réduit à trois mois. La Orion Span Astronaut Certification (OSAC) comprendra une version concise en ligne et en personne de la formation dispensée au sein de l'entreprise à Houston. Une certification finale sera délirée à bord de l'Aurora Station.

Une fois qu'ils rentreront sur Terre, les voyageurs seront « accueillis comme des héros », a souligné l'entreprise.

 

DES IMMEUBLES SPACIAUX

Franck Bunger souligne qu'Orion Span accueillera des touristes ainsi que des agences spatiales gouvernementales. Le dirigeant d'Orion Span, multi-entrepreneur et ancien ingénieur logiciel, a déjà travaillé dans d'autres start-ups. Sept autres personnes composent l'équipe d'Orion Span. L'ensemble de l'équipe possède une expérience cumulée de 140 ans dans le domaine spatial.

Orion Span n'est pas la première entreprise à s'intéresser à l'espace. Il a récemment été annoncé qu'une extension serait ajouté à la Station spatiale internationale. Celle-ci abriterait quatre chambres d'hôtel, pour un séjour au prix de 32 millions d'euros par personne. Axiom Space, une entreprise basée au Texas, prévoit d'emmener des touristes dans la Station spatiale internationale d'ici l'année prochaine et souhaite lancer une station spatiale commerciale d'ici 2024. Quant à Virgin Galactic, après avoir annoncé que l'entreprise commencerait à effectuer des vols suborbitaux dans l'espace en 2009, elle souhaiterait désormais organiser des voyages extra-terrestres pour 203 000 €.

« La commercialisation de voyages en orbite terrestre basse est un projet très intéressant. Ce sera un bon exercice pour déterminer quelles idées sont les plus réalistes », a déclaré à Bloomsberg Phil Larson, vice-doyen et chef du personnel au College of Engineering and Applied Science de l'Université du Colorado. Phil Larson a notamment travaillé au sein de l'équipe SpaceX d'Elon Musk et sous les ordres du président Obama à l'Office of Science and Technology Policy, le bureau de la politique scientifique et technologique en français.

Si le succès est au rendez-vous pour Aurora Station, Orion Span compte lancer des modules identiques et construire une station spatiale privée. Leur objectif sur le long terme est de vendre l'espace.

« Par la suite, nous souhaitons vendre des modules spécifiques pour créer les premiers immeubles en copropriété dans l'espace », a ajouté Franck Bunger. « Les futurs propriétaires Aurora pourront ainsi vivre, venir en vacances ou sous-louer leur appartement spatial ».

Lire la suite