Pourquoi le Swaziland a repris son nom antécolonial, eSwatini

Cette ancienne colonie britannique, devenue la dernière monarchie absolue du continent africain, change de nom pour redevenir « eSwatini ».Thursday, April 26, 2018

De Juliette Heuzebroc
Le roi Mswati III (au centre) danse avec ses hommes lors d'une cérémonie traditionnelle de la danse Reed à Ludzidzini, au Swaziland - un pays maintenant renommé eSwatini.

À l’occasion du 50e anniversaire de l’indépendance, le roi Mswati III vient de décider que le Swaziland reprendrait son nom d’origine, eSwatini. Il justifie ce changement de nom par le fait que « à leur indépendance, tous les pays africains ont repris leurs anciens noms, celui d'avant la colonisation ». Il souhaite donc faire de même pour son pays.

eSwatini signifie « le pays des Swazis » en langue swati, seconde langue du pays derrière l’anglais, toujours langue officielle. Le Swaziland est devenu une colonie britannique suite à la seconde guerre des Boaers au début du 20e siècle. Le pays a ensuite récupéré son indépendance en 1968.

Depuis lors, le pays est resté sous le régime de monarchie absolue, la dernière du continent africain. Le futur eSwatini est d’ailleurs fortement marqué par une opposition pro-démocratie.

Si les partis politiques sont encore interdits dans le pays, il existe cependant une formation d’opposition autorisée - unique - appelée le Pudemo.

Le Pudemo évoque d’ailleurs la question du changement de nom comme un caprice de la part du roi Mswati III dans un contexte où bien d’autres problèmes secouent le pays.

Le souverain est accusé de faire diversion dans le débat public pour ne pas avoir à affronter les colères portant sur le non-respect récurrent des droits de l’Homme, l’absence de démocratie et surtout l’inaction face à la pauvreté du pays. Depuis le début de son règne en 1986, Mswati III est régulièrement pointé du doigt pour son mode de vie très onéreux, en contraste avec la misère subit par son peuple.

Avec un territoire s’étendant sur 17 363km² et une population nationale légèrement supérieure au million d’habitants, le Swaziland est l’un des plus petits pays d’Afrique. Coincé entre le Mozambique et l’Afrique du Sud, son histoire politique a toujours été fortement soumise aux influences de ce dernier.

 

Retrouvez Juliette Heuzebroc sur Twitter.

Lire la suite